Sortie de nouvel album RFI Musique, le par fr.
Mis en ligne dans le kiosque le 2 janvier 2010.

Renaud - Le Petit oiseau qui chantait faux

Renaud vient de publier un conte sous forme de livre illustré et de disque, Le Petit oiseau qui chantait faux. Métaphore du titi parisien à la voix éraillée et fable sur la liberté, cette histoire destinée aux enfants est à placer dans la veine poético-écolo du chanteur.

leftDans une lignée où l'on trouve aussi Ouvrez la cage aux oiseaux de Pierre Perret, l'intrigue met en scène un oisillon au cui-cui disgracieux, car personne ne lui a jamais appris à chanter. Le petit est orphelin depuis que ses parents ont été mis en cage dans un salon. Qui donc acceptera d'adopter "le petit oiseau qui chantait faux" ?

Fustigeant les amateurs d'oiseaux encagés, Renaud renoue avec le conte, après La Petite vague qui avait le mal de mer il y a quinze ans. Le mot toujours juste, le coup de griffe jamais trop appuyé, le conte séduit par sa tendresse sans mièvrerie. Le texte est illustré par Serge Bloch et Gérard Lo Monaco, ce dernier ayant à plusieurs reprises dessiné pochettes et affiches pour le chanteur. Sur le disque, les notes de Paul Lazar et Eduardo Makaroff offrent un contrepoint idéal à la voix de moineau asthmatique de Renaud.

Ce dernier devrait revenir aux affaires en avril 2006, avec la sortie de son nouvel album, Dans la jungle, du nom de sa récente chanson de soutien à Ingrid Betancourt. Plus de vingt chansons viennent d'être enregistrées à Bruxelles, dont certaines marquent le retour du "Renaud engagé". C'est le cas, vingt-cinq ans après Où c'est qu'j'ai mis mon flingue ?, de la chanson intitulée J'ai retrouvé mon flingue, qui brocarde les intégristes de tous poils.

Renaud Le Petit oiseau qui chantait faux (Naïve) 2005

article original

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter !


(ne sera pas publié)