Il est où ce putain de topic ciné ?

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Verrouillé
Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Lego Batman, le film:
Après l'excellent (et très surprenant) "La grande aventure Lego", le nouveau film d'animation a partir de la célèbre firme de jouets se lance cette fois-ci dans le super-héros.
Et quel film encore une fois!!!!
Certes, on ne va pas se voiler la face le public ciblé est clairement les enfants avec un déroulé et une morale sans grande surprise et un univers plus lumineux que sombre (là où depuis Nolan on a droit à un batman hyper dark sur chaque production)
Mais l'ensemble est aussi blindé mais alors BLINDE de références et de sous entendu visant un public adulte et de petites vannes qui feront plaisir aux plus "geek" et aux plus cinéphiles de tous (à titre perso je m'attendais vraiment pas à voir du Docteur Who ou du magicien d'Oz dans ce long métrage)
Le tout est également super bien animé avec un très bonne bande son...
En somme un vrai film à voir en famille et qui ravira tout le monde à différent niveaux.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4306
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Sophie du moulin »

"Ma vie de courgette" (film d'animation de Claude Barras): vu en compagnie de mon fils de 5 ans et demi. On a tous les deux adoré. Cela aborde des sujets graves, pas faciles à aborder avec les enfants comme les foyers de l'enfance, les "manquements" de certains parents (alcoolisme, décès, drogue, suicide, prison, etc...) mais le film n'est pas en permanence grave, il y a beaucoup d'humour, une légèreté propre à l'enfance qui fait que le positif l'emporte. Bien sûr il y a une happy end mais même les adultes peuvent trouver que le ton est juste et que tout est abordé sans aucun tabou mais sans se montrer non plus trop insistant, laissant l'enfant libre de chercher à comprendre ou non. En plus, il y a plein de petits détails que les adultes peuvent apprécier. Les personnages ne sont pas nécessairement "beaux" et ils n'en sont que plus "vrais" tout en mettant une distance par rapport à la réalité de part le fait qu'il s'agit d'animation. Pour l'anecdote, Born, j'ai pensé à toi parce qu'il y a un flic qu'on ne peut détester :wink: et un petit punk qui s'appelle comme mon fils et qui est très attachant. Pour les musiques, ça vaut le coup de prêter l'oreille, il y a quelques reprises intéressantes, une chanson des Béruriers noirs et en générique de fin , une célèbre chanson de Noir désir.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Ca donne envie ta chronique ciné... du coup je suis allé voir quelques bande annonce et elles sont bien sympa.
Bonne nouvelle supplémentaire le film passe encore en salle dans ma ville (certes dans un seul cinéma, mais je l'aime bien ce cinéma là, c'est pas un multiplexe) et un film bah c'est toujours mieux sur grand écran quoi.
Bref je sait ce que je vais aller voir demain :-)
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Sophie du moulin a écrit :
19 févr. 2017, 16:11
"Ma vie de courgette" (film d'animation de Claude Barras): vu en compagnie de mon fils de 5 ans et demi. On a tous les deux adoré. Cela aborde des sujets graves, pas faciles à aborder avec les enfants comme les foyers de l'enfance, les "manquements" de certains parents (alcoolisme, décès, drogue, suicide, prison, etc...) mais le film n'est pas en permanence grave, il y a beaucoup d'humour, une légèreté propre à l'enfance qui fait que le positif l'emporte. Bien sûr il y a une happy end mais même les adultes peuvent trouver que le ton est juste et que tout est abordé sans aucun tabou mais sans se montrer non plus trop insistant, laissant l'enfant libre de chercher à comprendre ou non. En plus, il y a plein de petits détails que les adultes peuvent apprécier. Les personnages ne sont pas nécessairement "beaux" et ils n'en sont que plus "vrais" tout en mettant une distance par rapport à la réalité de part le fait qu'il s'agit d'animation. Pour l'anecdote, Born, j'ai pensé à toi parce qu'il y a un flic qu'on ne peut détester :wink: et un petit punk qui s'appelle comme mon fils et qui est très attachant. Pour les musiques, ça vaut le coup de prêter l'oreille, il y a quelques reprises intéressantes, une chanson des Béruriers noirs et en générique de fin , une célèbre chanson de Noir désir.
Je plussoie totalement les propos de Sophie.
C'est un film vraiment excellent qui aborde sans faux semblants des sujets graves (le personnage d'Alice étant en ce sens le plus "chargé") et/ou pas toujours abordé (le personnage d'Ahmed par exemple) mais avec un ton bien à lui qui ne tombe jamais dans le pathos.
Excellente idée d'aborder l'ensemble comme vu par le prisme du regard des enfants qui donne un ton poétique, décalé, amusant aussi et surtout débordant de sincérité.
Le tout avec un visuel d'animation qui en jouant sur un sens décalé des proportions renforce cette image de "vu par les enfants"
On rit, on pleurs, on vit (trois petit tours et puis s'en vont les petits malheurs ;-) ) on tremble et on se réjouit à la fois et même la fin (en effet très "happy end") ne plombe pas l'esprit général.
Un vrai bon moment à découvrir.... le film est sorti en dvd il y a peu et est encore projeté dans quelques salles donc n'hésitez pas.
(à noter aussi le prénom du personnage principal, très chargé en symbolique)
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4306
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Sophie du moulin »

Contente qu'il t'ait plu aussi. :D
Born X a écrit :
21 févr. 2017, 07:11
(à noter aussi le prénom du personnage principal, très chargé en symbolique)
Oui, c'est vrai, je ne l'avais pas dit pour laisser la surprise. :wink:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Yann quib a écrit :
06 févr. 2017, 11:17
"Un sac de billes"

C'est bien fait mais sans surprise, Bruel , Clavier et Campan sont très bien.
Bien fait, bien fait faut le dire vite... c'est surtout très académique... presque académiquement chiant en fait.
Sans surprise là on est d'accord... zéro surprise mais alors ZERO
Quand au casting... bah pour rester poli on sent bien qu'il est juste là pour avoir des noms sur l'affiche et rien d'autre. Ca se foule pas une demi seconde, ça aurait été n'importe quel autre acteur ou actrice que c'était pareil.
Bon cela dit on va pas charger ceux et celles que l'on voit à l'écran, quand t'as un réalisateur pas original pour un sous et qui fait du convenu dans chacun de ses choix, faut être un génie de l'acting pour pas faire du convenue toi même.
Or Duguay même si tu lui met un scénario béton, hyper bien pensé et débordant d'originalité il va te faire un truc fade, sans recherche, bourrés de passages inutiles et toi spectateur tu va finir par t'emmerder.. alors un scénario que tout le monde connaît par cœur.
(j'ai l'air méchant comme ça mais si on regarde les scénars et casting de planète hurlante, l'art de la guerre ou the extremists et qu'on regarde ensuite le résultat final filmé par Duguay, bah c'est bien la honte pour lui).
Bref un film plat, sans relief ni saveur....
Et qui déjà tout seul tient pas la marée mais alors si on le compare à celui de Doillon là le truc coule complètement.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

Loving

Pffff, c'est long. le sujet est connu, deja traité, donc pas trop de surprise de ce coté la. C'est sur que c'est bien filmé et que l’atmosphère de l’époque est bien rendu, mais alors Pffff, c'est long.
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Split
Après l'excellent "The Visit", Shayamalan nous livre non pas un bon, ni même un très bon ni même un grand film, il nous envoie juste une bombe atomique dans la gueule!!!!!
Un scénario à tomber (oui y'a du twist...mais là on est sur un level twist de génie) un casting mais alors que c'est limite pas légal d'être aussi génial (outre James Mc Avoy dont la prestation passe directement au stade de "référence ultime", Ana Taylor-Joy, Betty Buckley et Jessica Sula sont à niveau de prestance totalement bluffant), un sens du cadrage et de la mise en scène que "oh mon dieu mais ce mec a tout compris au cinéma", une musique à la fois parfaitement adapté et hyper révélatrice, c'est bien simple ce film est pas une réussite, c'est THE réussite.
A voir et à revoir et à re re voir parce que chaque visionnage apporte son lot de découvertes.

(et dire qu'on était même pas une trentaine dans la salle alors qu'à côté y avait la queue pour des films qui fleurent bien la bouse comme "alibi.com", "underworld" ou "raid dingue".... les spectateurs ont vraiment des gouts de chiotte sérieux)
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2525
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Jeep »

Et le trophée de la plus grande boulette de toute l'histoire des Oscars revient à :

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

Rock'n Roll

C'est drole, c'est original, c'est couillu, et même Marion Cotillard est bien!
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Chez nous:
Oui mais....
Oui parce que l'angle choisit par Lucas Belvaux est original et assumé de bout en bout. Oui parce qu'Emilie Duquenne et André Dussolier qui interprètent magistralement des personnes comme on aimerai en trouver plus souvent au cinéma (c'est à dire loin des clichés). Oui parce que question déroulé, angle de vue etc Belvaux fait du pas simple en arrivant à donner l'impression que c'est fastoche, bref une façon de filmer complexe qui reste populaire.
Mais parce que Catherine Jacob pas convaincante et le personnage de Guillaume Gouix trop caricatural. Mais parce que ça sent quand même un peu que Blevaux voulait à tout prix sortir son film avant Mai et que donc il a fait quelques raccourcis.
Mais oui quand même parce qu'en plus de ses qualités et malgré ses petits défauts le film fait chier le fn et ça, c'est toujours bon à prendre.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5727
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Marie la Belge »

C'est surtout ça qui est bon : ça fait chier le FN ! cheers cheers
Sinon, grosso modo d'accord avec toi, BornX. J'ai adoré Dussolier et Duquenne.
Mais bon ce qui est un peu con, c'est que ce genre de film ne convainc que les convaincus.
Un peu comme Merci Patron et Demain. Hélas.
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3875
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Blaise Poulossière »

Un p'tit jeune qui monte, un p'tit prodige qu' à une vision suffisamment personnelle pour être capable de relooker le genre cinématographique ? Houlà, c' est pas rien !... Je sais pas si c' est vrai mais pourquoi pas !
Xavier Dolan ? Connais pas... Ok allez, on tente.
Laurence Anyways: Ah ouais pas mal, très bien même. Et vachement bien même ! Pour un morveux de 23 ans qui en plus de réalisation se mêle de scénarisation et de dialogue ! Un sujet pas tout simple mais traité intelligemment, il prend partie mais a l' intelligence de ne revendiquer rien de réellement trancher et si ce n' est l' ouverture d' esprit (à ne pas confondre avec de la tiédeur consensuelle !) nécessaire pour s' en sortir dans un monde fait d' extrême tel que le notre. Mais c' est traité sans voyeurisme ni querelles de clochers. Et Melville Poupaud, qui ne m' avait jamais fait ni chaud ni froid, s' en sort vraiment magistralement, peut-être le rôle de sa vie.
J' ai pas voulu en resté là, j' ai vu aussi "J'ai tué ma mère", son premier. Y a beaucoup de maîtrise, mais putain de criss' de bon sang de tabernac' de bon soir, qu' est-ce que c' est pénible à suivre dès qu' ils s' engueulent ou parlent vite, ! j' hais d' rien comprendr' de leur foutu criss' langage d' osti d' tabernac' ! :D Heureusement que grâce à Charlebois et Vigneault, j' ai fait "Joual" 3ème langue ! :mrgreen:

Après j' ai vu "Les Amours imaginaires". Bien mais on sent des redondances. Franchement ça me saoulait ses scènes tournées au ralentie avec musique Pop très présente, certes c' est esthétiques et très maîtrisées, mais chiantes à la longue, surtout que sur ce point, dans ce film, le découpage est pas vraiment homogène, surtout pour un des rares réalisateurs qui fait lui-même son montage,, le montage, enfin quoi ! (Et là je dis chapeau !... j' en connais qu' un autre: Mocky !)
Après j' ai voulu voir "Tom à la ferme" mais j' ai pas dépassé les 3/4 d'heure. C' 'était peut-être voulu de la part de Dolan mais moi de voir ce brave jeune mec se faire maraver la tronche par ce sale connard de "red neck" ("Nuque rouge" en français, le soleil tapant plus volontiers sur la nuque des cul-terreux que sur les habitants des villes américaines, c' est ainsi qu' on appelle les gros cons de ploucs bas de plafond par chez eux !) sans osé la ramener, ça a dérangé mon manichéisme pourtant pas excessif.)
"Juste la fin du monde". Oh putain... comme on envie tout comme le narrateur de s' extraire de cet environnement familial tout le long du film. On n' apprend pas ce qu' il vient y faire dans ce retour familial (si ce n' est l' annonce d' une mauvaise nouvelle, maladie, mort, sida... mais en fin de compte, par dépit, il ne dit rien.) mais on est plonger dans un univers familial bien déconstruit où c' est même pas ma peine de se parler puis qu' on n' est pas comprit. Nathalie Baye est chiante à souhait et c' est tout à son honneur mais, mais la palme revient à Vincent Cassel, excellent dans le rôle du frère qui mérite des baffes ! Cette famille a toute les qualités pour ne pas se rendre sympathique aux yeux du spectateur et c' est ce qui fait la force du film. Comme pour les autres, je sais pas bien encore si j' ai aimé ou pas... mais des fois c' est plutôt bon signe si ça chamboule.
Pour le moment ma seule certitude avec Dolan c' est "Laurence Anyway", mon premier, j' ai vraiment aimé.

theo
Site Admin
Messages : 309
Enregistré le : 14 oct. 2014, 07:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par theo »

Topic fermé pour rénovation. Nouveau topic pour la saison 2 ici viewtopic.php?f=3&t=27770

Verrouillé