Il est où ce putain de topic ciné ?

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Verrouillé
Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Yann quib a écrit :Ah bon ? Cool alors si il y a aussi des films de zombies, d'ados attardés, et de super zéros !
Non mais franchement, le pitch m'a trop fait rire, c’était limite film sur le petit chien qui s'est fait écraser par l'ambulance qui emmenait son maitre a l’hôpital!
alors d'une c'est pas un film c'est un synopsis et de deux je te conseille de lire les synopsis de films aujourd'hui vu comme des classiques indiscutables.
Celui de Citiezn Kane par exemple: "Tout jeune, il a dû quitter sa mère, qui se trouvait par hasard héritière d’une mine d’or, pour être élevé par un financier dans la perspective de sa fortune à venir. Devenu un grand magnat de la presse, il épouse la nièce du président des États-Unis et espère faire une carrière politique, carrière qui s'interrompt lorsque l'on apprend qu'il trompe sa femme avec Susan, une pseudo-cantatrice. Sa femme demande le divorce et Kane épouse alors Susan"....
Présenté comme t'avouera que ça vend pas vraiment du rêve et que ça sonne vraiment "la vie dure et dramatique des grands bourgeois qui ont des problèmes de riches"....
Et pourtant bah Citizen Kane quoi!!!!
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

:D

fallait pas le dire j'aurais trouvé !

allez, a moi ;

Détective privé, il reçoit la visite d'une fausse Mme Mulwray, qui lui demande de filer son mari, ingénieur des eaux. Celui-ci est retrouvé mort, noyé. il s'obstine dans son enquête, malgré les menaces de tueurs professionnels.
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

"La mecanique de l'ombre"
film d'espionnage classique
C'est bien , y'a Cluzet, très bien dans le rôle du petit employé paumé. C'est malin, ça fait référence aux otages du Liban et aux carnets de Takiedine.... C'est con, c'est complétement invraisemblable
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Je vient de réaliser que j'avais pas parlé de Kubo et l'armure magique....
Franchement un des films que je classe sans hésiter dans mon TOP TEN de l'année 2016 voir dans mon top 5...
L'animation est ENORME et on ne devine pas une seule seconde que c'est du stop motion (technique qui consiste à faire de l'image par image en bougeant des figurines je précise pour les néophytes) ce qui déjà en soit est une prouesse de fou.
Le scénario est génial, travaillé et ne sombre jamais dans le prévisible. Les personnages sont excellents tous à leur niveau, avec chacun-e leur histoire propre (même pour les "seconds couteaux") et avec un design hyper soigné et vraiment bien pensé.
Les dialogues sont parfait, la musique excellente, vraiment une grosse claque ce film à tous les niveaux.
Je le regarde à chaque fois avec plaisir et découvre des nouvelles choses à chaque visionnage.
A voir pour qui ne l'a pas vu, à revoir pour les autres!!!!!
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Blaise Poulossière
Messages : 3875
Enregistré le : 12 juin 2006, 14:01
Localisation : Meyzin-Peutard (Jura)

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Blaise Poulossière »

Pas vu mais tu m' intéresses. :)
Dans le même genre (enfin dans un autre genre si on extrapole un max ! :mrgreen: ) j' ai revu Roger Rabitt. Ça tient encore super bien la route. J' ai pris le même plaisir que y a... houlaaa, pauvres de nous !... 25 ans ?... Déjà ?... Misère... :?

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Bon après j'admet ma pas du tout neutralité de grand fan des films d'animation en stop motion (Shaun le mouton n'a pas eu l'immense succès qu'il aurait du avoir) et de grand amateur de tout ce qui concerne le Japon (parce que ça se passe au japon médiéval mais c'est quand même un autre niveau de crédibilité que mulan)....
Ah ouais sinonn quand même ça a beau être de l'animation, évitez de le regarder avec vos enfants s'ils ont moins de 7-8 ans (enfin plus 8 que 7) parce que y'a quelques passages bien bien dark mais genre paye ton trauma quoi (je spoile pas mais la géniallissime scène de bataille sur le bateau en plein milieu de la tempête, tu peux dire adieux à ton innocence si t'es un gamin).
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

La la land: un film qui est un succès critique, que tout le monde adore et qui rafle pleins de récompenses avec un casting que t'accroches pas des masses, un réalisateur totalement inconnue et qui est une comédie musicale, bah moi à la base j'y allais un peu en trainant des pieds pour voir ce film.
Et oh oh merde alors cette claque.
J'ai beau chercher je voit rien à lui reprocher... du coup c'est chiant parce que dire du mal d'un film c'est super plus facile qu'en dire du bien (surtout si on veut pas tomber dans une sorte de propos convenus).
Mais voilà c'est parfait... décors, réalisation, mise en scène, choix des costumes, des couleurs, musique, casting, tout est juste et parfait, tout est à sa place, y'a rien en trop ni en pas assez. En plus c'est blindé de références mais pas posées de façon lourde non juste c'est là, et c'est logique.
Un film parfait, qui fait du bien, qui te met la patate et le sourire.
Je cherche un truc à dire contre mais non, j'y arrive pas....
Ah si j'ai.
1h26 c'est trop court.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Fourmi Rouge

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Fourmi Rouge »

Juste vous en pensez quoi ? Moi j'ai la gerbe...

"Faut remettre dans le contexte ????"

Réaction de Dominique Besnehard (Ex agent /producteur)

Pas de président pour les Césars 2017 après la polémique autour de Polanski


La 42e cérémonie des Césars « n’aura pas de président », a annoncé l’académie. Au début de l’année, son choix s’était d’abord porté sur Roman Polanski, ce qui avait suscité colère, indignation ainsi qu’un appel au boycott de la cérémonie qui aura lieu le 24 février à Paris.
En cause : l’accusation de viol dont le réalisateur fait l’objet. Face à la polémique, le cinéaste franco-polonais de 83 ans avait annoncé, fin janvier, qu’il renonçait à présider la cérémonie.
Ours d’or berlinois pour Cul-de-sac en 1966, Palme d’or cannoise pour Le Pianiste en 2002, Oscar pour le même film en 2003... Roman Polanski cumule les récompenses consacrant sa carrière, mais traîne aussi depuis quarante ans une accusation de viol sur mineure.
« Surprenant et choquant »
En 1977, une adolescente de 13 ans accuse le réalisateur, alors âgé de 43 ans, de l’avoir droguée, puis violée après une séance photo. Roman Polanski avait été libéré sous caution après 47 jours d’incarcération, avant de s’enfuir des Etats-Unis en 1978.
La jeune fille a depuis renoncé à ses poursuites judiciaires – un accord financier a été conclu - mais la justice américaine a continué de le poursuivre.
En août 2014, à cause de cette même affaire, sous le coup d’un mandat d’arrêt international, le réalisateur avait notamment dû renoncer à se rendre au festival de Locarno, où il devait recevoir un prix pour l’ensemble de sa carrière.
« Je trouve surprenant et choquant que l’histoire d’un viol n’ait pas pesé » dans le choix qui a été fait par l’Académie des Césars, avait réagi la ministre des droits des femmes, Laurence Rossignol, sur France Culture.
L’ancienne ministre de la culture Aurélie Filippetti avait quant à elle jugé que c’était la « liberté abso­lue » de l’acadé­mie de choisir Roman Polanski, « un très grand réali­sa­teur ». « C’est quelque chose qui s’est passé il y a quarante ans. On ne peut pas à chaque fois relan­cer cette affaire. » Une réaction qui lui avait valu de nombreuses critiques.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/oscars-cesars-cer ... FjRwPp7.99

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

En fait je sait pas ce qui m'énerve le plus.... les propos à vomir de l'autre tronche pleine d'au de besnehard ou le fait que l'autre animateur crétin aille clairement dans son sens (suffit d'écouter les mots qu'il utilise).
polansky est une ordure, ce qui lui arrive en ce moment est une goutte d'eau dans l'océan de ce qu'il mériterai de vivre.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

En meme temps c'est vrai qu'a l'epoque tout le monde baisait et se droguait , ce qui n'empeche que Polansky... et la mère de la fille, aurait du faire de la taule, moins que Cantat , mais plus que jean luc Lahaye :)
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Yann quib
Messages : 9614
Enregistré le : 19 oct. 2005, 12:03
Localisation : Beg Er Vil

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Yann quib »

"Un sac de billes"

C'est bien fait mais sans surprise, Bruel , Clavier et Campan sont très bien.
E kreiz an avel, atao!

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Your name: déçu, mais alors déçu à un point que c'est limite pas possible.
Pourtant un anime de la Toho et qui fait un carton au Japon et à l'international à la base ça augurait un bon moment.
Et en fait non, c'est juste bah....convenu. Mais alors convenu comme c'et pas possible. Aucune audace, aucune originalité, c'est mignon tout choupinou tout gentil, ça casse pas trois pattes à un canard et c'est lisse comme pas possible.
Certes Makoto Shinkai n'est pas connu pour ses énormes prises de risque mais là c'est bien simple: il n'y a rien...en dehors d'une vague romance ado chiante et d'un poil de sf pour faire genre c'est creux, totalement creux.
Me demande vraiment comment ce film peut être un tel succès (22 semaines de suite numéro 1 au japon, anima le plus lucratif de tous les temps au niveau mondial etc).
Surement son côté "pas japonais" justement. On a une histoire et des personnages qui collent à tous les pays du monde.
Et ça c'est sacrément flippant qu'un film qui met de côté toutes les spécificités d'un pays pour faire un produit lisse et formaté remporte un tel succès.
Bienvenue dans un monde non culturel où tout se ressemble.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

xXx Reactivated, Resident Evil Chapitre FInal et La Grande Muraille.
(oui je fait les 3 films en même temps parce que franchement y'a pas des masses à en dire, ça mérite pas un chapitre par film)
Effets spéciaux à tout va et grand n'importe quoi avec un casting portant quelques noms connus mais oubliant totalement l'idée de cohérence et de scénario. De la forme en veux tu en voilà et un fond même pas parti ailleurs parce qu'en fait jamais venu.
A noter quand même que xXx s'offre le fun de vrais cascades ce qui est quand même plus sympa que des CGI.
A noter aussi, surtout en fait que xXx et Resident Evil s'assument totalement pour ce qu'ils sont c'est à dire des purs B movies sans autre but que "explosions, gunfight et gros nichons" avec des méchants trèèèèèèèèèès méchants et des gentil-le-s trèèèèèèèèèèèèès gentil-le-s. Ca casse pas 3 pattes à un canard mais comme ça se la joue pas non plus du coup ça devient presque divertissant, voir même sacrément barré pour peu qu'on ai décidé de se taper un film pas prise de tronche. Je veux dire quitte à faire du creux autant y aller à fond dans le délire, surtout quand on sait que la durée de vie du film ne dépassera pas l'année (et encore).
Alors que la grande muraille se la pète sévère à essayer de faire "blockbuster néo romantique avec de la vraie intrigue et pi de la réflexion sociale et politique"... mais que y'en a pas du tout en fait donc c'est chiant, file nous plutôt des gros monstres et de la baston bordel c'est ça qu'on est venu voir, c'est ça ton cahier des charges et en plus toi t'as un budget effets spéciaux de malade alors bon sang enlève les scènes de minauderie et envoie le bousin.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Born X »

Et les Mistrals gagnants: Un conseil, si vous êtes diabétique évitez ce film.... parce que c'est dégoulinant de guimauve, de sucré, de mielleux.
Anne-Dauphine Julliand est peut être une bon écrivain (je peux pas dire j'ai pas lu ses livres) mais par pitié ne lui donnez plus jamais une caméra, et encore moins l'accès à une salle de montage.
Pendant 1h22 on a droit à un étalage non stop de bon sentiments avec des violons et tout et tout, tellement qu'il y aurait un filtre rose bonbon et des paillettes de rajouté que ça serait pas illogique.
Les rares moments intéressants (quand les enfants se mettent à s'exprimer comme des adultes vis à vis de leur maladie) sont coupés en deux deux pour refaire place à de l'insupportable mélo touchant c'est meugnon vas y paye ta larmichette.
C'est bien simple j'ai eu l'impression d'assister à un power point de montages photoshop dégueulasses à base de dauphins, de roses et de "à toi petit ange" écrit en jaune or scintillant. Franchement on est pas du tout dans l'empathie, on est dans le pathos le plus insupportable.
C'est bien simple en sortant de la salle j'ai vu un paquet de shamallow, j'ai cru que c'était un objet promotionnel du film.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Il est où ce putain de topic ciné ?

Message par Myr »

Tu nous as donné vachement envie là :super:

Verrouillé