C'est des nihilistes (topic pas politique)

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Born X »

Sac à merde c'est une insulte?


























hein quoi on est pas dans le topic "répliques de cinéma"? ah bon bah au temps pour moi alors.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

fatou
Messages : 149
Enregistré le : 22 avr. 2017, 00:10

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par fatou »

Je sais pas, bouffer de la merde, c est bien vegan non ?
Mais tout un sac ça fait pas trop , t y arrives toi ?
Je ne vois pas trop le rapport en tout cas.

Et sinon je comprends mieux moumou quand il dit qu on a tous une religion.
Quand bornx defend les animaux, c est sa maniere de gagner sa place au paradis.
La devise des vegan : mange ta merde pour sauver les bebettes. Sauve les bebettes et le ciel t aidera.

In nomine bornix amen.

Tha_moumou
Messages : 934
Enregistré le : 13 oct. 2005, 13:17

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Tha_moumou »

Et Fatou t'imagines si en plus des cantines Mac Do et toutes les chaînes de fast food étaient obligés par la loi ne serait-ce que de proposer un menu végétalien...
Charlie Brown a écrit :
16 juin 2017, 18:01
Enfin, tant que les bouffeurs de viande et les "exploiteurs" d’animaux peuvent vivre côte à côte avec les Vegans... Or, m’est avis que le but du Vegan est, tel le missionnaire chrétien de l’Antiquité ou le conquérant djihadiste du Haut Moyen Âge, de convertir l’Humanité tout entière au veganisme (pour l’instant, il n’a juste pas les moyens suffisants pour mener son combat au bout de sa logique, mais ça viendra...).
C'est à dire qu'à partir du moment où tu considères un meurtre comme un meurtre indépendamment de l'espèce de la victime (avec toutes les réserves que j'ai déjà exprimées sur l'endroit où on place la frontière), ça devient compliqué de partager son air avec ceux qui sont pas d'accord. Ça a des petits airs de controverse de Valladolid, tout ça. Et puis la pression à la consommation de viande comme preuve d'appartenance à quelque chose est forte : la saison des apéros de fin d'année jambon / mozzarella est officiellement lancée.

D'où l'intérêt de chercher un consensus possible, et il me semble que la position la plus tenable était celle de Maxx, mais il a renoncé à débattre.

Et je ne pense pas que "ça viendra". Ce serait oublier la violence inhérente à la condition humaine, le besoin de sang. Difficile de ne pas remarquer que l'âge de la paix relative entre les sapiens (c'est la merde, mais ça n'a jamais été aussi peu la merde) coïncide exactement avec l'âge de l'explosion de la consommation d'animaux.

A part ça, en ce qui me concerne, j'associe nihilisme et individualisme, soit que l'individu se foute de tout, quand bien même il se référerait à une religion, soit qu'au contraire il fasse preuve de rigorisme moral tout en essayant de fonder son bien et son mal sur rien ou presque. Pour moi le nihilisme, c'est l'inverse de l'appartenance (propos confus, certes).

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Born X »

Je sais pas si c'est nihiliste ou individualiste mais par contre c'est sur que c'est ultra rigolo de se faire taxer de "religieux" quand on est vegan par un djihadiste de la sacro sainte bidoche...
Parce que la corrida ouhlalala pas bien, la fourrure c'est de la merde, les marineland ça pue et abandonner un chien sur la route l'été mérite la peine de mort mais PAS TOUCHE A MON BOUT DE BARBAK...
Alors ouais on a en effet tous une religion mais si on y regarde bien, c'est pas le catholicisme qui est majoritaire en France... c'est le culte du la viande.
Du coup forcément quand tu prone un autre truc on te jette des pierres et on te fustige comme hérétique...au bucher et fissa (bah oui le bucher c'est bien ça a un petit côté barbecue).
A se demander si les vegan on serait pas les nouveaux musulmans... globalement on fait chier personne, on vit au quotidien avec nos trucs sans vouloir les imposer à personne, si on nous pose des questions on répond et on explique en quoi, pour nous c'est cohérent et on aimerai bien que plus de monde soit comme nous... et on est en immense majorité des modérés même si on a quelques extrémistes mais même nous on les aime pas beaucoup (yourofsky et juls ozor je vous conchie) et aussi des gens qui se disent être de nous mais c'est juste pour faire genre...
Et comme les musulmans on s'en prend plein la gueule par des gens qui savent rien de nous mais qui peuvent pas s'empécher de le faire parce que "pas touche à nos traditions".
Et le "pas touche à nos traditions" c'est quand même super un nid d'ultra radicaux qui virent hystéro en moins de temps qu'il n'en faut à un phénix pour vider sa bière...
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2378
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par adieu minette »

Tu vas "rire" Born, je connais un paysan qui laisse sa forêt aux chasseurs quand c'est la période. Il a déjà dû intervenir parce que les mecs sont parfois prêts à s'étriper après une matinée de chasse au moment du partage. Pour un bout de chevreuil un peu plus gros pour untel ou moins gros pour l'autre, les mecs sont prêts à se battre... (Bien entendu, les mecs ont déjà des congelos pleins à rabort de gibiers, d'étagères qui déborde terrine, de pâté en bocaux avec de quoi tenir un siège de plusieurs années...) Ça a en dit long sur la nature humaine et on est pas toujours plus évolué que des hyènes affamées....
La question que j'me pose tout le temps
Mais que feront nos enfants
Quand il ne restera rien que des ruines et leur faim

Charlie Brown
Messages : 2306
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Charlie Brown »

lucien a écrit :
16 juin 2017, 18:23
On peut déconner sur tout, et tu sais bien bien que je le pense vraiment. Y'a juste la manière. Et faire semblant, comme Tord maintenant, que ce n'était pas adressé précisément à quelques personnes, c'est carrément nul. Et moi, contrairement à toi, Tord, j'en ai pas rien à foutre. J'ai toujours essayé d'éviter la méchanceté gratuite, et j'y suis d'ailleurs pas toujours parvenu...

Alors, au départ, j'ai pondu mon texte pour rebondir sur la vidéo de Pierre-Emmanuel Barré postée par Moumou, comme tu pourras le constater si tu retournes en page 3 de ce topic, et pour prolonger les quelques posts que j'avais semés dans le topic Vegan les semaines précédentes, dans lesquels je faisais part de mes pauvres réflexions sur la chose, réflexions qui m'amenaient quasi invariablement à faire le constat que j'étais une ordure, doublé d'un lâche et d'un hypocrite.

Je ne m'en prenais donc pas personnellement à Born X ici (cela dit, pour être honnête, je pensais bien qu'il réagirait à ce genre de petite provocation débile dont je suis coutumier, hélas (ou pas), vu qu'il démarre souvent au quart de tour et qu'en plus il lit souvent tout de travers ou comme ça l'arrange… Bref…)

Quant à la méchanceté gratuite, il me semble n'en avoir jamais fait usage, mais bon, on n'est jamais les mieux placés pour savoir comment les autres lisent et perçoivent nos textes. Tu es la preuve que les miens peuvent être interprétés d'une manière qui m'échappe totalement. D'ailleurs, ce n'était pas la première fois que tu me disais que je suis condescendant dans mes posts, ce dont je ne me rends absolument pas compte. Depuis que tu m'as dit ça un jour, j'essaie de travailler là-dessus, mais, visiblement, j'y arrive pas. Tant pis, j'abandonne.

lucien a écrit :
16 juin 2017, 18:23
C'est la première fois que j'interviens pour parler de véganisme, ou plutôt de viande (sujets qui sont 1000 lieues de mes préoccupations, et dont je ne sais pas quoi penser), justement parce que j'ai été choqué (et surtout dans l'incompréhension) par vos posts, que j'apprécie la plupart du temps.

Ceci dit, je précise que je suis pas la pour défendre Born, qui a vraiment pas besoin de moi.

Choqué ? Carrément ? Ben putain !... Faut pas que je te raconte les jours où je vais acheter un poulet grillé bio chez le marchand corse qui s'installe sur la place les jours de marché, ou ma virée au restau japonais du coin l'autre soir (tenu par un véritable cuisinier japonais et sa charmante épouse… C'est pas dur, j'ai l'impression de retourner au Japon à chaque fois que j'y vais et que le mets porté à mes lèvres à l'aide de mes baguettes se met à fondre sur ma langue. Du grand art, vraiment), tu risques de faire une crise d'apoplexie.

Donc, si je comprends bien, parler de bouffe à base d'animaux est devenu choquant et sera, quoi qu'on fasse, pris pour de la provocation sur ce forum, c'est ça ? Et ce quelle que soit la dose d'humour, d'autodérision voire de regard légèrement critique qu'on injecte dans son texte…

Bon.


En tout cas, ce qui me fait plaisir, c'est quand quelqu'un sait encore me lire, comme Tord par exemple.

Et donc :
Tord a écrit :
16 juin 2017, 18:35
[…] y avait encore moins de méchanceté gratuite. J'y ai même vu un truc sur l'hypocrisie humaine, c'est dire la profondeur du texte. J'ai toujours dit que j'aimais bien quand Charlie écrivait des petites histoires avec un petit style gotlibien et j'ai trouvé son texte marrant.

Merci, Tord.
C'est presque trop, mais j'apprécie.

lucien a écrit :
16 juin 2017, 18:47
Ceci dit, ça m'emmerde un peu que tu me dises que t'en as rien à foutre de mon avis. Ça non plus, ça existait pas trop dans le "clan" d'il y a qqs années.
Tord a écrit :
16 juin 2017, 19:03
Non mais je me suis peut-être mal exprimé. En gros je parlais de mon humour non apprécié à sa juste valeur. Si ça fait pas rire, ben tant pis. Ça veut pas dire que je me fous de ton avis. C'est même le contraire vu que j'aime bien lire ce que tu penses.

Pareil.

Tha_moumou a écrit :
17 juin 2017, 11:03
C'est à dire qu'à partir du moment où tu considères un meurtre comme un meurtre indépendamment de l'espèce de la victime (avec toutes les réserves que j'ai déjà exprimées sur l'endroit où on place la frontière), ça devient compliqué de partager son air avec ceux qui sont pas d'accord.

Oui, c'est en gros ce que je disais dans un de mes posts sur le topic Vegan.
Attends, je te retrouve ça parce que j'ai pas envie de faire l'effort de reformuler les choses :

Charlie Brown a écrit :
01 juin 2017, 22:50
Je suppose que chez les Vegans, il peut y avoir des "fanatiques" (et je suppose que, plus ça ira, plus il y en aura), comme il peut y avoir des fanatiques religieux et/ou politiques, qui ne se contenteront pas longtemps de faire du veganisme une affaire privée. S’ils sont persuadés d’avoir raison et d'agir pour le bien de l'humanité et de la sphère vivante, ça veut dire que tous les autres sont des mécréants ou ont tort, et qu’il faut soit les convertir, soit les éliminer, pour faire progresser l'humanité, faire tourner le monde dans le bon sens. Le veganisme me semble voué au prosélytisme (ce topic n'en témoigne-t-il pas ?).

A partir du moment où tu considères que tuer un animal, pour quelque raison que ce soit, est un meurtre, alors tout est possible. Un abattoir = Auschwitz, Une vache = un Juif… (Et l'avortement, c'est quoi, pour un Vegan ? L'embryon, c'est déjà un animal ou pas ?). Et donc, comme tu dis, ça devient difficile de respirer le même air qu'un "meurtrier". Pour moi, ce n'est qu'une question de temps. De ce que j'en comprends, la logique et la philosophie des Vegans sont implacables et inattaquables. Ce sont les champions de la morale, de la justice, de l'humanité, de l'évolution positive (et je dis ça sans ironie). A terme, ils ne peuvent pas ne pas triompher (et j'ajouterais presque "Tant mieux !"). Ça se fera peut-être de manière totalement pacifiste, qui sait ? Jusqu'à un certain point, sûrement, mais je doute que ça le reste longtemps. Je me trompe peut-être, mais je vois un potentiel énorme de fanatisme, voire de terrorisme, dans le veganisme.

Tha_moumou a écrit :
17 juin 2017, 11:03
Et je ne pense pas que "ça viendra". Ce serait oublier la violence inhérente à la condition humaine, le besoin de sang. Difficile de ne pas remarquer que l'âge de la paix relative entre les sapiens (c'est la merde, mais ça n'a jamais été aussi peu la merde) coïncide exactement avec l'âge de l'explosion de la consommation d'animaux.

Je n'avais pas remarqué, mais, maintenant que tu le dis, ça me crève en effet les yeux.
Du coup, ne pourrait-on pas envisager l'hypothèse que c'est depuis qu'ils sont mieux nourris et qu'ils ont moins de carences grâce à l'apport nutritif de la viande, du poisson ou du lait que l'âge de la paix relative entre les sapiens a pu voir le jour ?

Tha_moumou a écrit :
17 juin 2017, 11:03
A part ça, en ce qui me concerne, j'associe nihilisme et individualisme, soit que l'individu se foute de tout, quand bien même il se référerait à une religion, soit qu'au contraire il fasse preuve de rigorisme moral tout en essayant de fonder son bien et son mal sur rien ou presque. Pour moi le nihilisme, c'est l'inverse de l'appartenance (propos confus, certes).

Confus, peut-être, mais le fait est que j'ai toujours rien compris.
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Born X »

Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55


Je ne m'en prenais donc pas personnellement à Born X ici (cela dit, pour être honnête, je pensais bien qu'il réagirait à ce genre de petite provocation débile dont je suis coutumier, hélas (ou pas), vu qu'il démarre souvent au quart de tour et qu'en plus il lit souvent tout de travers ou comme ça l'arrange… Bref…)

Quant à la méchanceté gratuite, il me semble n'en avoir jamais fait usage, mais bon, on n'est jamais les mieux placés pour savoir comment les autres lisent et perçoivent nos textes.
voilà voilà....
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Born X »

Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55
A partir du moment où tu considères que tuer un animal, pour quelque raison que ce soit, est un meurtre, alors tout est possible. Un abattoir = Auschwitz, Une vache = un Juif… (Et l'avortement, c'est quoi, pour un Vegan ? L'embryon, c'est déjà un animal ou pas ?). Et donc, comme tu dis, ça devient difficile de respirer le même air qu'un "meurtrier". Pour moi, ce n'est qu'une question de temps. De ce que j'en comprends, la logique et la philosophie des Vegans sont implacables et inattaquables. Ce sont les champions de la morale, de la justice, de l'humanité, de l'évolution positive (et je dis ça sans ironie). A terme, ils ne peuvent pas ne pas triompher (et j'ajouterais presque "Tant mieux !"). Ça se fera peut-être de manière totalement pacifiste, qui sait ? Jusqu'à un certain point, sûrement, mais je doute que ça le reste longtemps. Je me trompe peut-être, mais je vois un potentiel énorme de fanatisme, voire de terrorisme, dans le veganisme.
Alors
1) sur l'ivg c'est comme les œufs des poules... l'idée c'est que tu laisse aux poules le choix de couver ou pas leur œuf et tu laisses au femme le choix concernant le fœtus... et c'est marre.
2) l'idée c'est pas que le veganisme "triomphe" c'est que les animaux soient libres et non plus considérés comme des marchandises ou des biens de productivité. On est pas vegan pour soit, on est vegan pour les animaux.
3) OUI tu te trompes et grandement... le fanatisme et le terrorisme c'est un truc de religieux ou de soldat. Les vegans ne sont ni l'un ni l'autre.
C'est pas une croyance ni une guerre.
C'est un point de vue éthique.
Exactement comme ceux qui luttaient contre l'esclavagisme et qui se heurtaient à ceux qui le cautionnait parce que "les noirs n'ont pas d'âmes".
(cela dit il y a en effet une certaine radicalité dans les propos actuels mais c'est logique car face à la majorité, quand tu propose un autre mode de vision des choses tu es considéré comme un radical)
Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55
Je n'avais pas remarqué, mais, maintenant que tu le dis, ça me crève en effet les yeux.
Du coup, ne pourrait-on pas envisager l'hypothèse que c'est depuis qu'ils sont mieux nourris et qu'ils ont moins de carences grâce à l'apport nutritif de la viande, du poisson ou du lait que l'âge de la paix relative entre les sapiens a pu voir le jour ?
Cette paix relative correspond plus à la sédentarisation... Et la sédentarisation c'est lié aux débuts de l'agriculture.
Rien à voir avec une quelconque consommation alimentaire animale.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
lucien
Messages : 4452
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par lucien »

Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55
Donc, si je comprends bien, parler de bouffe à base d'animaux est devenu choquant et sera, quoi qu'on fasse, pris pour de la provocation sur ce forum, c'est ça ? Et ce quelle que soit la dose d'humour, d'autodérision voire de regard légèrement critique qu'on injecte dans son texte…

Bon.
Mon post commençait par dire que "bien sur on pouvait parler, et rire, de tout, mais "y'a la manière".
Pour le reste, pas grand chose à rajouter à ce que tu dis. Visiblement, j'ai manqué la finesse gotlibienne du truc.
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Tord »

Born X a écrit : 1) sur l'ivg c'est comme les œufs des poules... l'idée c'est que tu laisse aux poules le choix de couver ou pas leur œuf et tu laisses au femme le choix concernant le fœtus... et c'est marre.
Et pour les femmes qui veulent pas le foetus, on peut le manger ?

Charlie Brown
Messages : 2306
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Charlie Brown »

Born X a écrit :
20 juin 2017, 00:59
Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55
Je n'avais pas remarqué, mais, maintenant que tu le dis, ça me crève en effet les yeux.
Du coup, ne pourrait-on pas envisager l'hypothèse que c'est depuis qu'ils sont mieux nourris et qu'ils ont moins de carences grâce à l'apport nutritif de la viande, du poisson ou du lait que l'âge de la paix relative entre les sapiens a pu voir le jour ?
Cette paix relative correspond plus à la sédentarisation... Et la sédentarisation c'est lié aux débuts de l'agriculture.
Rien à voir avec une quelconque consommation alimentaire animale.

Je peux me tromper mais il me semble que Moumou voulait parler de l'époque contemporaine, disons depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, période de paix relative (par rapport aux époques précédentes de l'humanité), qui coïnciderait avec l'âge de l'explosion de la consommation d'animaux, dûe à une exploitation intensive, voire industrielle, de ceux-ci. Avant la Seconde Guerre mondiale, rares étaient les personnes qui pouvaient régulièrement, voire quasi quotidiennement, se nourrir de viande ou de poisson. D'où ma question.

Tord a écrit :
20 juin 2017, 09:59
Born X a écrit : 1) sur l'ivg c'est comme les œufs des poules... l'idée c'est que tu laisse aux poules le choix de couver ou pas leur œuf et tu laisses au femme le choix concernant le fœtus... et c'est marre.
Et pour les femmes qui veulent pas le foetus, on peut le manger ?

:-D
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Born X »

Charlie Brown a écrit :
20 juin 2017, 11:06
Born X a écrit :
20 juin 2017, 00:59
Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55
Je n'avais pas remarqué, mais, maintenant que tu le dis, ça me crève en effet les yeux.
Du coup, ne pourrait-on pas envisager l'hypothèse que c'est depuis qu'ils sont mieux nourris et qu'ils ont moins de carences grâce à l'apport nutritif de la viande, du poisson ou du lait que l'âge de la paix relative entre les sapiens a pu voir le jour ?
Cette paix relative correspond plus à la sédentarisation... Et la sédentarisation c'est lié aux débuts de l'agriculture.
Rien à voir avec une quelconque consommation alimentaire animale.
Je peux me tromper mais il me semble que Moumou voulait parler de l'époque contemporaine, disons depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, période de paix relative (par rapport aux époques précédentes de l'humanité), qui coïnciderait avec l'âge de l'explosion de la consommation d'animaux, dûe à une exploitation intensive, voire industrielle, de ceux-ci. Avant la Seconde Guerre mondiale, rares étaient les personnes qui pouvaient régulièrement, voire quasi quotidiennement, se nourrir de viande ou de poisson. D'où ma question.
Au temps pour moi j'avais raté ce passage de Moumou.
Cela dit d'un point de vue sociologique ça fonctionne pas non plus.
Parce que ça reste très européano centré déjà attendu que ça met de côté tous les autres continents où l'accès à la nourriture animale est moindre et où il y a aussi cette paix relative.
A noter aussi les usa où il y a une très forte exploitation animale et pourtant ce pays reste très belliqueux y compris à l'intérieur de ses propres frontières.
Les raisons de la "paix relative" n'est nullement liée à "l'explosion de l'exploitation animale"... l'humain n'a ni compensé ses envies de violence en les reportant sur les animaux ni est devenu mieux nourris donc moins belliqueux...
Il n'y a pas de lien de cause à effet par rapport à ça en tout cas.
D'ailleurs on peut noter que les "peuples racines" ont peu accès à la nourriture animale et ne sont pas du tout dans l'exploitation intensive et pourtant ce sont des peuples très pacifistes (que ce soit en afrique, en océanie, en asie ou en amérique du sud)
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Tha_moumou
Messages : 934
Enregistré le : 13 oct. 2005, 13:17

Re: C'est des nihilistes (topic pas politique)

Message par Tha_moumou »

Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55
Et donc, comme tu dis, ça devient difficile de respirer le même air qu'un "meurtrier".
Sauf qu'à la fin c'est le meurtrier qui gagne, c'est la base (nihiliste inside, d'ailleurs les peuples premiers qui respectent la nature, ils se sont fait décimer leur race).


Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55
Du coup, ne pourrait-on pas envisager l'hypothèse que c'est depuis qu'ils sont mieux nourris et qu'ils ont moins de carences grâce à l'apport nutritif de la viande, du poisson ou du lait que l'âge de la paix relative entre les sapiens a pu voir le jour ?
Tu peux toujours l'envisager si tu trouves ça envisageable. Mais s'il est question d'étendre cette paix relative aux autres espèces vivantes, la question du végétalisme se pose forcément, et comme on est à peu près sûr que, B12 exclue, l'argument des carences ne tient pas...

On peut imaginer que Sapiens sorte de l'âge de l'élevage. On peut même imaginer qu'il trouve les moyen de communiquer avec d'autres espèces animales.
Charlie Brown a écrit :
19 juin 2017, 22:55
Confus, peut-être, mais le fait est que j'ai toujours rien compris.
Y a rien à comprendre, faut dire.

Répondre