Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4357
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Tord a écrit :
22 avr. 2020, 16:09

Sinon ces phrases sortent de la bouche de pas mal de féministes qui mélangent pas mal de trucs tout comme je mélange pas mal de trucs. On mélange plein de choses et au final on en sort avec des certitudes sur des sujets comme "c'est naturel" "non c'est de l'éducation" etc...

Je suis persuadé que l'attachement d'une mère à ses enfants, c'est naturel et que la suite logique de cet élément, c'est qu'au fil du temps, on donne la charge de s'occuper des enfants aux femmes (avec des exceptions dans quelques cas évidemment). Et ce qui est marrant, c'est que c'est l'un des féminismes actuels qui a tendance à vouloir dévaloriser les activités dites féminines. Les femmes qui veulent faire mèreaufoyer/delacouture/pompomgirl vont se faire descendre avec condescendance par d'autres à coup de "tu fais ce que tu veux, c'est ta liberté mais je ne vais pas soutenir une activité soit disant réservée aux femmes qui les met dans des cases pour le plaisir du patriarcat. Amuse toi bien, traîtresse !"
Le problème ne vient-il pas plutôt du fait qu'on essaie de ranger les personnes dans des cases ? Moi je pense avoir des idées féministes mais je ne me dis pas vraiment féministe parce que je ne sais pas vraiment ce qu'est "une féministe". Et en prenant des phrases de-çi de-là, de personnes différentes, forcément c'est plein de contradiction, déjà que un individu peut d'une année à l'autre voir d'une semaine à l'autre dire un truc puis presque son contraire!
Tord a écrit : Je pense que les violences conjugales sont dues à un instinct naturel d'aller taper sur le plus faible pour montrer son pouvoir. C'est pas une question de femmes. Les violences dans les couples homo, ça envoie du pâté aussi.

Qu'on veuille effacer les instincts de violence et de domination je vois pas où est le mal. Qu'on veuille tout effacer et faire en sorte que tout soit lié à un patriarcat qui tue les femmes, je trouve ça incorrect.
Le patriarcat est une "organisation sociale" du fait que les hommes ont une force physique qui leur permet de dominer physiquement les femmes. Enfin selon moi, le patriarcat donne des justifications à quelque chose qui est effectivement instinctif (la loi du plus fort) et penser que l'humain pourrait s'affranchir de ça, ce serait pas mal, non ?
adieu minette a écrit :
22 avr. 2020, 15:54

Bon oui quand même c'est du second degré. Mais.... :mrgreen:

Mais si j'avais eu des beaux frères violents ou si ma fille tombait un jour sur un mari violent. Je sais que ça me rendrait complétement fous de colère, alors que je suis quelqu'un de plutôt de posé, je crois que je deviendrais incontrôlable et très violent. D'ailleurs ça serait valable si mes frères ou mon père se faisaient agresser.
J'ai parfois cette peur d'avoir en moi un truc qui pourrait surgir si j'étais face à une situation où l'on pourrait s'en prendre à un proche.

La vidéo c'est pour la blague mais si j'étais un jour confronté à un voisin frappant sa femme ou ses enfants. Je ne sais pas non plus comment je pourrais agir, mais rien que d'y penser ou de l'écrire en ce moment, j'ai une espèce de colère intérieure qui monte qui prend à la gorge. Je dois avoir un Santino qui sommeille en moi. J’exècre toute sorte sorte de violence, mais la violence des faibles, d'un homme face à des enfants par exemple, je crois que ça pourrait me rendre également particulièrement mauvais en retour. Je ne sais pas si j'arriverais à me canaliser dans de tels cas. Comme une angoisse de ce que ça pourrait révéler (réveiller ) en moi.

Monsieur, madame les psys, je vous dois combien ?
:hehe: Cette violence-là, je crois que comme elle est par anticipation d'un scénario pas encore vécu, est faite pour savoir mieux réagir au cas où cela arriverait. Donc il est probable que du coup tu sois beaucoup moins dans la violence! C'est rassurant , non? ;) Certaines jeunes mamans sont horrifiées par le fait qu'elles imaginent laisser tomber leur bébé ou un truc dans le genre. Du coup elles pensent qu'elles sont folles et qu'elles pourraient vouloir faire du mal à leur enfant et apparemment les psy sont plutôt rassurants. On imagine parfois l'impensable pour mieux savoir gérer au cas où cela arriverait. :)
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 456
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par fifi brindacier »

Sophie du moulin a écrit :
21 avr. 2020, 19:40


Mais comment peut-on affirmer que la violence conjugale est nécessairement due à une pathologie mentale ? La violence en générale est présente dans la nature humaine hors pathologie. Je pense que Lucien a une vision assez proche de la mienne (mais je m'avance peut-être un peu vite) et personnellement je pense que l'homme qui bat sa femme n'est pas plus malade que toi ou moi (au départ parce qu'ensuite, je pense que cela peut "basculer" faute de "barrières" et c'est là justement l'intérêt de s'en préoccuper en amont). Il a simplement eu dans son éducation des failles, des repères plus flous que toi et moi. C'est pour cette raison que la violence au sein des foyers est courante! Si c'était nécessairement une pathologie, il y en aurait statistiquement moins, c'est logique!

Sans parler de pathologie mentale, peut-être déjà un problème (lié à l'éducation, à l'environnement, à un traumatisme ou à d'autres choses). Moi je suis pas sûre que la violence soit dans la nature humaine. L'homme qui bat sa femme n'est peut-être pas atteint d'une maladie mentale mais il a quand même quelque chose qui ne va pas quelque part.
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Tord »

Sophie du moulin a écrit :
22 avr. 2020, 16:43

Le problème ne vient-il pas plutôt du fait qu'on essaie de ranger les personnes dans des cases ? Moi je pense avoir des idées féministes mais je ne me dis pas vraiment féministe parce que je ne sais pas vraiment ce qu'est "une féministe". Et en prenant des phrases de-çi de-là, de personnes différentes, forcément c'est plein de contradiction, déjà que un individu peut d'une année à l'autre voir d'une semaine à l'autre dire un truc puis presque son contraire!
Ah mais je suis d'accord. C'est juste que j'ai du mal avec les contradictions des donneurs de leçon (je ne parle pas de toi hein, ni de Charlie :-D).

Je n'aime pas l'hypocrisie. Adèle Haenel crie à la honte au sujet des diffusions et prix des films de Polanski tout en affirmant que Céline est son auteur préféré. Et tout un tas d'autres choses que je vais pas énumérer mais on a compris le principe.

Le patriarcat est une "organisation sociale" du fait que les hommes ont une force physique qui leur permet de dominer physiquement les femmes. Enfin selon moi, le patriarcat donne des justifications à quelque chose qui est effectivement instinctif (la loi du plus fort) et penser que l'humain pourrait s'affranchir de ça, ce serait pas mal, non ?
Absolument d'accord sauf que je ne pense pas qu'on puisse vraiment s'en affranchir. On fait avec, on manipule mais on ne s'en libère jamais vraiment.

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Tord »

fifi brindacier a écrit :
22 avr. 2020, 17:05

Sans parler de pathologie mentale, peut-être déjà un problème (lié à l'éducation, à l'environnement, à un traumatisme ou à d'autres choses). Moi je suis pas sûre que la violence soit dans la nature humaine. L'homme qui bat sa femme n'est peut-être pas atteint d'une maladie mentale mais il a quand même quelque chose qui ne va pas quelque part.
Son dîner trop froid ?

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 456
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par fifi brindacier »

Tord a écrit :
22 avr. 2020, 17:17
fifi brindacier a écrit :
22 avr. 2020, 17:05

Sans parler de pathologie mentale, peut-être déjà un problème (lié à l'éducation, à l'environnement, à un traumatisme ou à d'autres choses). Moi je suis pas sûre que la violence soit dans la nature humaine. L'homme qui bat sa femme n'est peut-être pas atteint d'une maladie mentale mais il a quand même quelque chose qui ne va pas quelque part.
Son dîner trop froid ?

Par exemple ! Bon là le tabassage est largement justifié :-D
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4357
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

:mrgreen: Mon mari aime bien me taquiner avec le fameuse phrase: " si un homme ne sait pas pourquoi il frappe sa femme, elle le sait sûrement!" Comme quoi selon les personnes, je peux comprendre l'humour. :wink:
Tord a écrit :
22 avr. 2020, 17:16

Ah mais je suis d'accord. C'est juste que j'ai du mal avec les contradictions des donneurs de leçon (je ne parle pas de toi hein, ni de Charlie :-D).

Je n'aime pas l'hypocrisie. Adèle Haenel crie à la honte au sujet des diffusions et prix des films de Polanski tout en affirmant que Céline est son auteur préféré. Et tout un tas d'autres choses que je vais pas énumérer mais on a compris le principe.
Moi je ne prends pas position sur ces sujets car je pense que c'est à chacun de boycotter ce qu'il ne veut plus voir ou entendre ou bouffer! Je comprends que les victimes soient choquées mais c'est à chacun en son âme et conscience de lire ou écouter ou regarder ou pas.
Tord a écrit :

Absolument d'accord sauf que je ne pense pas qu'on puisse vraiment s'en affranchir. On fait avec, on manipule mais on ne s'en libère jamais vraiment.
Et pourquoi ce ne serait pas possible, en fait ? Pourquoi l'éducation ne pourrait pas avoir un impact là-dessus ?
fifi brindacier a écrit :
22 avr. 2020, 17:05

Sans parler de pathologie mentale, peut-être déjà un problème (lié à l'éducation, à l'environnement, à un traumatisme ou à d'autres choses). Moi je suis pas sûre que la violence soit dans la nature humaine. L'homme qui bat sa femme n'est peut-être pas atteint d'une maladie mentale mais il a quand même quelque chose qui ne va pas quelque part.
Je ne connais pas toutes les études sur le sujet et je crois qu'il n'y a rien de démontré sur l'origine de la violence humaine mais si tu as des trucs intéressants là-dessus je suis preneuse. Je pense qu'il y a une forme de violence de "défense" , une colère qui naît probablement d'une peur archaïque et quand on se sent "en danger" , on riposte. Après notre vécu fait qu'on assimile à "danger" des choses qui n'en sont pas . Je prends un exemple: j'ai 4 ans, je viens d'avoir un petit frère qui me prend une partie de l’attention que j'avais avant de mes parents, qui me prend parfois mes jouets, qui crie et me réveille la nuit mais mes parents me disent que ce n'est pas grave... pourtant, je peux me sentir en réel danger, pas en danger de vie ou de mort mais la peur que je ressens peut être pourtant forte et engendrer les mêmes mécanismes de "défense" qu'un grand danger. Alors je peux me mettre à être très en colère, à taper mon petit frère et de ne pas me sentir compris peut redoubler mon insécurité, etc...Et si personne ne m'apprends à gérer ces émotions, cela persistera en grandissant. Je ne suis pas psy mais je pense qu'il y a des choses de cet ordre dans la violence humaine et dans la violence conjugale. Est-ce que c'est vraiment quelque chose qui cloche au départ ? Je ne pense pas. Je pense juste qu'il n'y a pas eu les bonnes réponses, les conditions favorables à un moment donné et on pourrait tous réfléchir à ce qu'on peut améliorer au niveau de nos réactions avec les enfants. Il est là selon moi l'espoir et la possibilité de changement.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

Sophie du moulin a écrit :
22 avr. 2020, 18:00
:mrgreen: Mon mari aime bien me taquiner avec le fameuse phrase: " si un homme ne sait pas pourquoi il frappe sa femme, elle le sait sûrement!" Comme quoi selon les personnes, je peux comprendre l'humour. :wink:
Tord a écrit :
22 avr. 2020, 17:16
Heu c’est pas avec ce genre de blague que tex s’est fait virer de la télé ? Et donc avec tex tu peux comprendre l’humour ? Pas tous à priori, ceci dit je me fous de cet animateur c’est juste pour savoir
Image

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

Bon j’ai raté mon quote mais trop la flemme pis faut que j’aille faire à bouffer parce que ma feignante de femme est dans son bain 😀
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4357
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

dd a écrit :
22 avr. 2020, 19:43

Heu c’est pas avec ce genre de blague que tex s’est fait virer de la télé ? Et donc avec tex tu peux comprendre l’humour ? Pas tous à priori, ceci dit je me fous de cet animateur c’est juste pour savoir
Non je me suis peut-être fait mal comprendre. Personnellement je ne trouve pas qu'il méritait sa sanction. Par contre il est des blagues que tu peux difficilement faire en public je trouve. Moi quand je dis qu'avec mon mari ça passe c'est parce que c'est un jeu d'humour entre nous deux et que je suis absolument certaine qu'il ne le pense pas du tout. Par contre quand tu fais ce genre de blagues devant un large public dont des "cons" qui ont des œillères, tu peux te retrouver à leur donner des justifications à leur connerie. Tu en fais des cons décomplexés ! :berk1:
Et alors ta femme a eu son repas chaud ? :mrgreen:
Modifié en dernier par Sophie du moulin le 22 avr. 2020, 21:33, modifié 1 fois.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Tha_moumou
Messages : 934
Enregistré le : 13 oct. 2005, 13:17

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Tha_moumou »


Avatar du membre
lucien
Messages : 4469
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

:-D

Hé ben, on se croirait presque revenus à l'époque historique! (même si l'ambiance était en effet plutôt moins tendue. J'en prends ma part).

Je suis à peu près d'accord avec tout de ce que dit Tord, mis à part sur le fait qu'il "faut faire avec", et que les violences ne seraient qu'une question de domination, la violence sur les femmes y étant englobées. C'est tout de même tellement récurrent que ça ne peut pas être considéré comme un phénomène à la marge, ces violences étant même souvent invisibles, voire tues... Mais la plupart du temps, je ne sais même pas ce que je pense vraiment de tel ou tel sujet précis...

Ce qui est certain, c'est que dire "le" féminisme n'a aucun sens. Les Femen n'ont aucun rapport avec les tarées qui empêchaient les concerts de Cantat en insultant et en culpabilisant son public, qui attendait dehors. Qui, elles, n'ont rien à voir non plus avec le féminisme de Despentes dans King Kong théorie, qui n'est pas non plus le même que les "343 salopes", ou que celui revendiqué par Annie Ernaux (qui dit qu'elle ne pensait plus voir, de son vivant, les femmes réhabilitées - et ça grâce à Metoo et aux démarches du même genre...).
Dans l'impossibilité de définir les mots, on a assez peu de chance de tomber d'accord.



Charlie Brown a écrit :
22 avr. 2020, 15:47

Pour les gens qui ne s'intéressent pas au cinéma, et encore moins au cinéma de Woody Allen, c'est sûrement un "dommage collatéral" sans importance. Mais, pour moi, c'est l'exemple typique des dérives potentielles (et pas que potentielle, dans ce cas précis), dont je causais plus haut. On aura beau faire ou dire quoi que ce soit (et, sur ce forum même, c'est ce que nous fîmes, Aïdos et moi, par exemple, il n'y a pas si longtemps), Woody Allen est désormais, dans la société et l'imaginaire collectif, définitivement associé à un pédophile, voué à la vindicte populaire et à la raillerie facile. Le fait même que tu poses cette question en est hélas une nouvelle preuve.
C'est juste. Mauvais exemple, et qui a en effet fait partie des premiers qui me venaient en tête, ce qui confirme ce que tu dis. Mais on est davantage dans le domaine de la rumeur puante qui persiste même après un procès, mais qui existe depuis des décennies, que dans les dérives propres aux réseaux sociaux (que je ne nie pas, et qui accélèrent clairement les choses).
Ceci dit on est loin de "une vie détruite en un clic" (la preuve, ton long message qui détaille les étapes du truc), que tu reprochais aux Metoo & co. Là, s'il existe des règlements de comptes, c'est extrêmement rare que ça prenne une telle ampleur si c'est basé sur des fausses dénonciations - j'ai peut être tort, ça reste à vérifier. Si c'est le cas, c'est effectivement très dommage (collatéraux), mais je ne vois pas comment on peut y échapper...Ce n'est pas l'existence de Metoo qui est à l'origine de ces bassesses, même si ça peut les faciliter. (Pour Griveaux, par exemple, c'est encore autre chose: si ce con là n'avait pas pas fait son cheval de bataille de la morale, de la si épanouissante vie de famille, il pourrait sans doute encore, à l'heure actuelle, continuer de se filmer tranquillos en train de se branler...).

Tout ce que je souhaiterais, c'est ne pas vivre dans un monde où je me fais constamment du souci pour ma fille de 20 ans, alors que je ne m'en fais quasiment pas pour son petit frère. Ni dans une société où 80% des affaires de viols sont classées sans suite...
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

Sophie du moulin a écrit :
22 avr. 2020, 21:21
. Par contre quand tu fais ce genre de blagues devant un large public dont des "cons" qui ont des œillères, tu peux te retrouver à leur donner des justifications à leur connerie. Tu en fais des cons décomplexés ! :berk1:
:mrgreen:
a ce compte là faut interdire les humoristes, déjà qu'a mon avis ils se censurent tout seul
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4357
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

dd a écrit :
23 avr. 2020, 09:28
Sophie du moulin a écrit :
22 avr. 2020, 21:21
. Par contre quand tu fais ce genre de blagues devant un large public dont des "cons" qui ont des œillères, tu peux te retrouver à leur donner des justifications à leur connerie. Tu en fais des cons décomplexés ! :berk1:
:mrgreen:
a ce compte là faut interdire les humoristes, déjà qu'a mon avis ils se censurent tout seul
Mais que chacun se censure selon le public qu'il a en face de lui me paraît plutôt pas mal comme démarche en fait.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 456
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par fifi brindacier »

Sophie du moulin a écrit :
22 avr. 2020, 18:00
fifi brindacier a écrit :
22 avr. 2020, 17:05
Sans parler de pathologie mentale, peut-être déjà un problème (lié à l'éducation, à l'environnement, à un traumatisme ou à d'autres choses). Moi je suis pas sûre que la violence soit dans la nature humaine. L'homme qui bat sa femme n'est peut-être pas atteint d'une maladie mentale mais il a quand même quelque chose qui ne va pas quelque part.

Je ne connais pas toutes les études sur le sujet et je crois qu'il n'y a rien de démontré sur l'origine de la violence humaine mais si tu as des trucs intéressants là-dessus je suis preneuse.

Non j’ai rien de spécial sur ce sujet et je crois que c’est pas possible d’avoir des preuves de si l’homme est naturellement violent ou non violent.
Pour Hobbes l’homme est mauvais et méchant par nature, "l’homme est un loup pour l’homme". Pour Rousseau, alors qu’il était bon à l’état de nature, c’est la société qui l'a rendu violent. Les hommes se seraient associés pour préserver la paix et leur liberté mais avec l’apparition de la propriété privée qui aurait fait naître des inégalités entre les riches et les pauvres, des tensions (et donc la violence) seraient apparues.

Moi je penche plutôt du côté de Rousseau (même si il était apparemment un peu macho sur les bords et qu'il avait abandonné ses cinq enfants :-))
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4357
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Et bien si c'est la société qui corrompt , cela ne va pas à l'encontre de l'idée que ce sont de mauvaises interactions sociales, une mauvaise éducation (ou plutôt des adultes qui gèrent mal certaines notions propices à la violence)qui est à l'origine de la violence humaine, non ? Moi je vois les choses plutôt ainsi.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Répondre