Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Albums, livres, concerts,...
Sur Renaud bien sûr !

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5757
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Marie la Belge »

Lolita est l'une des invitées du salon morlaisien «La Baie des livres», ce week-end.
http://labaiedeslivres.tumblr.com/post/ ... des-livres
http://www.letelegramme.com/ig/generale ... 933537.php
Lolita Séchan. Pastels gagnants
7 décembre 2012

À 32 ans, la petite «Lola» chantée par Renaud se berce encore d'enfance et d'illusions. Auteur et illustratrice d'ouvrages jeune public, la fille de Renaud Séchan est l'une des invitées de marque du salon morlaisien «La Baie des livres», ce week-end. Sur les terres natales de son mari chanteur, RenanLuce...

Image

Un papa chanteur (Renaud) qu'on ne présente plus. Un mari lui aussi auteur-compositeur-interprète... La musique vous entoure, Lolita, mais ne vous gagne pas?
Non. J'ai essayé le piano, le violon, l'accordéon, le saxo et même la guitare avec Renan... J'ai fait aussi des petits boulots sur des tournages, après des études de cinéma. Mais mon truc à moi, c'est vraiment la bande dessinée. Je n'ai pas choisi la même voie que mon père, c'est sûr! Cela dit, je ne remercierai jamais assez mes deux parents de m'avoir lu autant de livres et de m'avoir donné tout cet imaginaire qui nourrit, aujourd'hui, mon travail. Même si niveau BD, on n'est pas vraiment axés sur les mêmes auteurs, mon père et moi. Lui a toujours été fan d'Hergé, d'Uderzo, de Spirou et des Belges. Moi, j'ai davantage bifurqué vers les BD américaines (Daniel Clowes, Art Spiegelman, Charles Burns) et vers les mangas (un coup de coeur pour le Hongkongais Hok Tak Yeung), auxquels il est allergique!

Vous avez sorti trois livres dédiés au jeune public, en tant qu'auteur et aussi illustratrice. Entre l'écriture et le dessin, votre coeur balance?
J'adore surtout dessiner, vraiment. L'état dans lequel cela me plonge me ravit complètement! On peut écouter de la musique, papoter, rêver... L'important, c'est d'avoir un lieu à soi pour travailler. Et j'ai cette chance-là depuis deux ans, puisque j'ai un atelier à moi à Paris, avec plein d'autres dessinateurs autour (dont Roger Unter ou la très en vogue Pénélope Bagieu, NDLR). Ça me motive vraiment, j'ai l'impression d'aller au bureau... J'adore aussi la BD pour ceux qui la font: c'est un petit milieu, underground, presque anarchiste, qui n'a rien à voir avec celui de la musique ou du cinéma. Nous, on fait un peu ça dans notre cave, on a des tas d'inspirations différentes, c'est un genre qui évolue beaucoup et qui offre de nombreuses possibilités.

Sur quoi travaillez-vous actuellement?
Je planche sur une bande dessinée plus classique, moins «adulescente», de 300 pages. Ce sera un roman graphique pour adultes, qui raconte, sur dix ans, l'histoire croisée d'une jeune Parisienne et d'une petite fille de la communauté des Hmongs, au Vietnam. C'est un peu mon histoire et celle de ma rencontre avec ce pays, tout comme Marshmalone racontait ma vie et la naissance de mon demi-frère Malone (fils de Renaud et Romane Serda, NDLR). Ce nouveau projet reste intime car j'ai besoin d'être concernée par mon sujet. Mais il est plus adulte, plus politisé et je tends, dirons-nous, un peu moins le bâton pour me faire battre. J'ai dessiné une centaine de pages dans mon coin mais il me faut encore du temps. Je ne suis pas unerapide...

Est-ce que la petite Lolita, aujourd'hui maman, dit, elle aussi, «Adieu l'enfance»?
Je croyais qu'avoir un enfant allait peut-être me rendre adulte et sérieuse. Mais en fait, non! Quand je m'occupe de ma fille, que je lui fais la cuisine, je me revois avec mes parents, j'ai l'impression d'être en train de jouer. Quand je pense à la maison que l'on a achetée avec Renan, près de Morlaix, je me dis: ouahhh! Une résidence secondaire, comme les grands! Je reste gamine mais après tout, tant mieux. Quand on fait un métier artistique, on a finalement peu de raisons de devenir des adultes trop sérieux.

À part les chansons, quel est le plus beau cadeau que votre père ait pu vous faire?
Sa fantaisie, son envie de voyager, de tout découvrir par lui-même. C'est un autodidacte revendiqué: la musique, la peinture, la sculpture, il a tout tenté avec les moyens du bord... Je n'ai jamais pris, moi non plus, de cours de dessin. Il m'a peut-être transmis la naïveté de croire qu'on peut faire quelque chose de bien, même quand on ne s'appelle pas Picasso ou Léonard de Vinci.
Propos recueillis par Sophie Prévost
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Sick_Teen
Messages : 100
Enregistré le : 24 sept. 2011, 18:44
Localisation : Au château de Disney

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Sick_Teen »

J'aime beaucoup le blog de Lolita , son style et sa personnalité mais en plus elle est vraiment craquante ! Par contre j'ai jamais compris le fait qu'elle soit brune avec deux parents blonds O_o. Les mystères de la génétique :D.

Avatar du membre
Cédric
Messages : 984
Enregistré le : 27 mars 2003, 23:05
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Cédric »

Sick_Teen a écrit :Par contre j'ai jamais compris le fait qu'elle soit brune avec deux parents blonds O_o. Les mystères de la génétique :D.
Je ne savais pas que la teinture de cheveux passait dans le code génétique au bout de quelques années !... :)
N'oubliez jamais que la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie...

Avatar du membre
Greenpuce
Messages : 397
Enregistré le : 07 oct. 2006, 14:18
Localisation : Hauts de Seine

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Greenpuce »

Marie la Belge a écrit :Lolita est l'une des invitées du salon morlaisien «La Baie des livres», ce week-end.
http://labaiedeslivres.tumblr.com/post/ ... des-livres
http://www.letelegramme.com/ig/generale ... 933537.php
Lolita Séchan. Pastels gagnants
7 décembre 2012

À 32 ans, la petite «Lola» chantée par Renaud se berce encore d'enfance et d'illusions. Auteur et illustratrice d'ouvrages jeune public, la fille de Renaud Séchan est l'une des invitées de marque du salon morlaisien «La Baie des livres», ce week-end. Sur les terres natales de son mari chanteur, RenanLuce...

Image

Un papa chanteur (Renaud) qu'on ne présente plus. Un mari lui aussi auteur-compositeur-interprète... La musique vous entoure, Lolita, mais ne vous gagne pas?
Non. J'ai essayé le piano, le violon, l'accordéon, le saxo et même la guitare avec Renan... J'ai fait aussi des petits boulots sur des tournages, après des études de cinéma. Mais mon truc à moi, c'est vraiment la bande dessinée. Je n'ai pas choisi la même voie que mon père, c'est sûr! Cela dit, je ne remercierai jamais assez mes deux parents de m'avoir lu autant de livres et de m'avoir donné tout cet imaginaire qui nourrit, aujourd'hui, mon travail. Même si niveau BD, on n'est pas vraiment axés sur les mêmes auteurs, mon père et moi. Lui a toujours été fan d'Hergé, d'Uderzo, de Spirou et des Belges. Moi, j'ai davantage bifurqué vers les BD américaines (Daniel Clowes, Art Spiegelman, Charles Burns) et vers les mangas (un coup de coeur pour le Hongkongais Hok Tak Yeung), auxquels il est allergique!

Vous avez sorti trois livres dédiés au jeune public, en tant qu'auteur et aussi illustratrice. Entre l'écriture et le dessin, votre coeur balance?
J'adore surtout dessiner, vraiment. L'état dans lequel cela me plonge me ravit complètement! On peut écouter de la musique, papoter, rêver... L'important, c'est d'avoir un lieu à soi pour travailler. Et j'ai cette chance-là depuis deux ans, puisque j'ai un atelier à moi à Paris, avec plein d'autres dessinateurs autour (dont Roger Unter ou la très en vogue Pénélope Bagieu, NDLR). Ça me motive vraiment, j'ai l'impression d'aller au bureau... J'adore aussi la BD pour ceux qui la font: c'est un petit milieu, underground, presque anarchiste, qui n'a rien à voir avec celui de la musique ou du cinéma. Nous, on fait un peu ça dans notre cave, on a des tas d'inspirations différentes, c'est un genre qui évolue beaucoup et qui offre de nombreuses possibilités.

Sur quoi travaillez-vous actuellement?
Je planche sur une bande dessinée plus classique, moins «adulescente», de 300 pages. Ce sera un roman graphique pour adultes, qui raconte, sur dix ans, l'histoire croisée d'une jeune Parisienne et d'une petite fille de la communauté des Hmongs, au Vietnam. C'est un peu mon histoire et celle de ma rencontre avec ce pays, tout comme Marshmalone racontait ma vie et la naissance de mon demi-frère Malone (fils de Renaud et Romane Serda, NDLR). Ce nouveau projet reste intime car j'ai besoin d'être concernée par mon sujet. Mais il est plus adulte, plus politisé et je tends, dirons-nous, un peu moins le bâton pour me faire battre. J'ai dessiné une centaine de pages dans mon coin mais il me faut encore du temps. Je ne suis pas unerapide...

Est-ce que la petite Lolita, aujourd'hui maman, dit, elle aussi, «Adieu l'enfance»?
Je croyais qu'avoir un enfant allait peut-être me rendre adulte et sérieuse. Mais en fait, non! Quand je m'occupe de ma fille, que je lui fais la cuisine, je me revois avec mes parents, j'ai l'impression d'être en train de jouer. Quand je pense à la maison que l'on a achetée avec Renan, près de Morlaix, je me dis: ouahhh! Une résidence secondaire, comme les grands! Je reste gamine mais après tout, tant mieux. Quand on fait un métier artistique, on a finalement peu de raisons de devenir des adultes trop sérieux.

À part les chansons, quel est le plus beau cadeau que votre père ait pu vous faire?
Sa fantaisie, son envie de voyager, de tout découvrir par lui-même. C'est un autodidacte revendiqué: la musique, la peinture, la sculpture, il a tout tenté avec les moyens du bord... Je n'ai jamais pris, moi non plus, de cours de dessin. Il m'a peut-être transmis la naïveté de croire qu'on peut faire quelque chose de bien, même quand on ne s'appelle pas Picasso ou Léonard de Vinci.
Propos recueillis par Sophie Prévost

Sympa, cette interview !
ça donne envie d'aller jeter un oeil sur les bouquins de Lola.

Avatar du membre
Saint Maïeul
Messages : 3903
Enregistré le : 11 févr. 2011, 19:01

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Saint Maïeul »

Lolita Séchan s'apprête à sortir, comme par hasard, un nouveau livre sur sur son amitié de 17 ans entre la France et le Vietnam.

Le titre "Les brumes de Sapa" ?
Banalyse :)

Avatar du membre
Saint Maïeul
Messages : 3903
Enregistré le : 11 févr. 2011, 19:01

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Saint Maïeul »

http://livre.fnac.com/a9729870/Lolita-S ... es-de-Sapa
Les brumes de Sapa
Lolita Séchan (Dessinateur) Bande dessinée (broché)

Peut-on être amis quand tout nous sépare ? Les étapes qui construisent nos vies d’adulte sont-elles les mêmes lorsqu’on a des existences très éloignées ? Obstacles du quotidien, premiers amours, premiers travails, rapport aux parents… Sur fond de transformation du Vietnam, deux jeunes femmes que tout sépare vont vivre une amitié de celles qui montrent que certaines questions sont universelles

Date de parution 05/10/2016
Editeur Editions Delcourt
Collection Encrages
Nombre de pages 256

Prix
24€95

EAN 978-2756051260
ISBN 2756051268
Nombre de pages 256
Format 27 x 20
Banalyse :)

Avatar du membre
cooks
Messages : 1775
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par cooks »

Maintenant qu'elle a la baraque grâce à Tintin, faut quand même payer le jardinier. :arrow:
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5757
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Marie la Belge »

Elle a le droit d'avoir une vie en dehors de son père, non ? C'est une dessinatrice de talent.
J'avais un peu suivi l'histoire de son bouquin sur Twitter, je l'achèterai probablement.
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Avatar du membre
cooks
Messages : 1775
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par cooks »

Marie la Belge a écrit :Elle a le droit d'avoir une vie en dehors de son père, non ? C'est une dessinatrice de talent.


Bein peut-être, j'ai jamais jugé son talent. Je "brocardais" comme aime à utiliser Renaud ce verbe.

C'est plutôt une réaction parce qu'il a dit qu'il vendait ses œuvres d'art de Tintin pour qu'elle ait un toit. :mrgreen: (je vis dans quel monde ?)

Pas méchant (enfin si, contre lui) mais aucune critique artistique sur ce que je ne connais pas.
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

zorro
Messages : 242
Enregistré le : 06 juin 2015, 20:44

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par zorro »

Comment s'appelle la fille de Gérard Lambert ? LOLA... étonnant non ?
.....ZORRO !!!

" Je parle pas aux cons...ça les instruit !"

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1560
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Lilibellule »

Non mais Gérard Lambert c'est un personnage de fiction...tu l' avait compris ça quand même?

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Born X »

zorro a écrit :Comment s'appelle la fille de Gérard Lambert ? LOLA... étonnant non ?
Euh...non
Outre le fait que, comme l'a fait remarquer Lilibellule, Lambert existe pas, si tu voulais parler de Lanvin (dont tout le monde sait que Lambert est un pastiche), bah il a pas de fille...
Il a 2 fils: Léo et Manu.
Ou alors tu voulais parler de Lambert, le pompiste de Tchao Pantin.
Mais d'une on connait pas son prénom (il n'est jamais dit dans le film) et de deux il a pas eu une fille non plus mais un fils... bon ok y'a bien une Lola dans le film mais on pas vraiment dire que c'est sa fille (ou alors t'as vraiment des idées tordue)...
Je cherche hein, je fais des efforts tout ça mais sorry je voit vraiment aucun Gérard Lambert dans l'univers proche ou éloigné de Renaud qui aurait une fille prénommée Lolita ou Lola.
Bon après je connait pas non plus les noms et prénoms des voisins de Renaud :lol:
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
ac2n
Messages : 3311
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par ac2n »

Euh, y en a combien de Gérard Lambert dans l'annuaire ?
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1560
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Lilibellule »

ac2n a écrit :Euh, y en a combien de Gérard Lambert dans l'annuaire ?
20000! Euh non, mais y en a au moins une demi-douzaine... :D

Ceci dit, je me suis dit qu'il y avait encore un Lambert auquel on ne s'était pas intéressés, c'est Christophe. Eh ben non, raté aussi puisque sa fille s'appelle Eleanor. Coucouche panier, Zorro.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Lolita Séchan 3éme livre - Marshmalone - 09/2010

Message par Born X »

Lilibellule a écrit :
ac2n a écrit :Euh, y en a combien de Gérard Lambert dans l'annuaire ?
20000! Euh non, mais y en a au moins une demi-douzaine... :D
154 exactement selon google... mais bon ça prend pas en compte ceux sur liste rouge. :D
("pfff en core un coup des rouges tiens".. " c'est bon yann on se calme")
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Répondre