[presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/03/16

Albums, livres, concerts,...
Sur Renaud bien sûr !

Modérateur : modérateurs

Avatar du membre
Saint Maïeul
Messages : 3903
Enregistré le : 11 févr. 2011, 19:01

[presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/03/16

Message par Saint Maïeul »

Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/03/16
La galaxie Renaud

Découverte des proches du chanteur qui l'ont accompagné dans son retour sur le devant de la scène.

Stéphane Loisy, l'avocat

Ami et accessoirement avocat, ce Parisien veille de près sur son ami depuis dix-sept ans. À la pointe de la guerre contre les paparazzis qui traquent Renaud, il s'occupe également de ses contrats. À ses heures perdues, Stéphane Loisy est aussi écrivain. Il a cosigné plusieurs livres consacrés à des chanteurs, dont Michel Delpech et Leonard Cohen.
David séchan, le frère

Au-delà d'être le jumeau de Renaud, David ...

Cet article a été publié dans l'édition du Figaro du 26/03/2016 . 84% reste à lire.


http://www.lefigaro.fr/musique/2016/03/ ... renaud.php
Renaud, retour d'enfer

Alors que ses fans désespéraient de le revoir, le chanteur et son entourage organisent depuis dix mois ses retrouvailles avec son public et la scène.

C'est devenu un rituel. Depuis février, Renaud rejoint régulièrement sur scène ses amis corses d'I Muvrini, Alain et Jean-François Bernardini. Lundi, la joyeuse bande était attendue dans le canton de Vaud, en Suisse, au bord du lac de Neuchâtel. Devant La Marive, petite salle de concert de la station thermale d'Yverdon-les-Bains, c'était la foule des grands jours : «935 spectateurs », précise son directeur. À la fin, sur les premières notes de La Ballade nord-irlandaise, les faisceaux blancs ont balayé la foule qui scandait «Renaud ! Renaud !» «Une bronchite l'a empêché de venir », a fait croire Alain Bernardini. Pendant cinquante-trois secondes, il y a eu un flottement dans l'air.

Une voix gouailleuse reconnaissable entre mille a entonné : «J'ai voulu planter un oranger…» Tee-shirt blanc roulé sur les épaules pour mieux dévoiler ses tatouages, jean gris, santiags beiges, le ...
http://www.lefigaro.fr/musique/2016/03/ ... -enfer.php
Banalyse :)

theo
Site Admin
Messages : 309
Enregistré le : 14 oct. 2014, 07:41

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par theo »

La galaxie Renaud


Culture Musique

Par Léna Lutaud
Mis à jour le 25/03/2016 à 19h06 | Publié le 25/03/2016 à 18h44
Découverte des proches du chanteur qui l'ont accompagné dans son retour sur le devant de la scène.
Stéphane Loisy, l'avocat
Ami et accessoirement avocat, ce Parisien veille de près sur son ami depuis dix-sept ans. À la pointe de la guerre contre les paparazzis qui traquent Renaud, il s'occupe également de ses contrats. À ses heures perdues, Stéphane Loisy est aussi écrivain. Il a cosigné plusieurs livres consacrés à des chanteurs, dont Michel Delpech et Leonard Cohen.
David séchan, le frère
Au-delà d'être le jumeau de Renaud, David Séchan le conseille souvent pour chaque décision importante. Artiste et photographe de talent (les pochettes de Morgane de toi et de Laisse béton, c'est lui), David Séchan est également un gestionnaire. Il dirige la librairie musicale Encore Merci, qui fournit des illustrations sonores pour des publicités, des documentaires… Très influent dans le monde de la musique, il est l'un des 20 membres du conseil d'administration de la Sacem. Il défend notamment le droit d'auteur à Bruxelles et à Matignon
Thomas Davidson Noton, le conseiller
Héritier du clan écossais Davidson, dont la lignée remonte au XIVe siècle, ce rocker en kilt dans les grandes occasions s'est installé en France au début des années 1960. Vedette du groupe Fantômes dont on peut admirer le jeu de jambes sur YouTube, il a longtemps été le guitariste d'Eddy Mitchell avant de passer de l'autre côté de la vitre des studios. Après avoir mixé le live à l'Olympia de Renaud en 1982, il a produit plusieurs de ses albums dont Morgane de toi. Installé lui aussi à L'Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse, il veille sur son ami et s'occupe de sa propriété.
Michaël Ohayon, le directeur musical
Guitariste et compositeur, il travaille depuis trente ans avec les plus grands, dont Francis Cabrel, Julien Clerc, Zazie, les Innocents ou encore Murray Head. Il a intégré l'équipe de Renaud en 1995 à l'occasion de la tournée de l'album À la belle de mai. Il joue un rôle essentiel dans la résurrection du chanteur. Après avoir composé plusieurs mélodies de l'album qui sortira le 8 avril, il en a dirigé l'enregistrement et sera le directeur musical de la tournée qui démarre en octobre
Rose Léandri, la productrice
Outre la gestion de Couci Couça, la société d'éditions musicales de Renaud, Rose Léandri s'occupe de toutes ses tournées. Aussi fidèle l'un que l'autre, ils travaillent main dans la main depuis plus de trente ans. À la tête des sociétés VMA et Backline Productions, cette femme d'une discrétion infinie veille aussi sur les carrières de Jacques Dutronc, Alain Souchon, Maxime Le Forestier et Jean-Louis Aubert.
Bertrand de Labbey, l'agent historique
«Bébert, le roi des gangsters», voilà comment Renaud se moque affectueusement de son agent, accessoirement l'un des hommes les plus puissants du septième art et de la musique française. Entre eux, la séduction et l'admiration sont réciproques. En 1978, après le succès de Laisse béton, Renaud cherche un manager, mais arrive avec une bonne heure de retard. Avec son charme et son humour légendaire, il raconte qu'il vient de rencontrer l'amour de sa vie, une certaine Dominique (la future mère de sa fille Lola). De là naît une amitié indéfectible. En 1985, lors du transfert de Renaud de Polydor à Virgin, Bertrand de Labbey lui négocie le «contrat du siècle»: 18 millions de francs d'avance et 30 % de royalties.

theo
Site Admin
Messages : 309
Enregistré le : 14 oct. 2014, 07:41

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par theo »

Renaud, retour d'enfer

Renaud sur scène aux côtés d'I Muvrini (ci-dessus,le 17 mars à Saint-Étienne)...
Culture Musique

Par Léna Lutaud
Mis à jour le 25/03/2016 à 19h03 | Publié le 25/03/2016 à 18h19
Alors que ses fans désespéraient de le revoir, le chanteur et son entourage organisent depuis dix mois ses retrouvailles avec son public et la scène.
C'est devenu un rituel. Depuis février, Renaud rejoint régulièrement sur scène ses amis corses d'I Muvrini, Alain et Jean-François Bernardini. Lundi, la joyeuse bande était attendue dans le canton de Vaud, en Suisse, au bord du lac de Neuchâtel. Devant La Marive, petite salle de concert de la station thermale d'Yverdon-les-Bains, c'était la foule des grands jours : «935 spectateurs », précise son directeur. À la fin, sur les premières notes de La Ballade nord-irlandaise, les faisceaux blancs ont balayé la foule qui scandait «Renaud ! Renaud !» «Une bronchite l'a empêché de venir », a fait croire Alain Bernardini. Pendant cinquante-trois secondes, il y a eu un flottement dans l'air.
Une voix gouailleuse reconnaissable entre mille a entonné : «J'ai voulu planter un oranger…» Tee-shirt blanc roulé sur les épaules pour mieux dévoiler ses tatouages, jean gris, santiags beiges, le chanteur poète a déboulé sur scène sous un tonnerre d'applaudissements. «Dans une forme vocale, physique et psychologique inimaginables il y a encore quelques mois », commente son plus vieil ami, l'ingénieur du son Mourad Malki, codirigeant de Potar Hurlant, société qui sonorise les concerts d'un grand nombre de chanteurs français. Un phénix. Heureux, ému d'être là, presque gêné devant tant d'amour, Renaud a fini les bras levés, son regard bleu délavé perdu vers le ciel, après une reprise magistrale de Mistral gagnant.
«Un lien avec la réalité»
Pour sa tournée qui débutera en octobre à Évry, au sud de Paris, il est attendu comme le messie. «Son public a toujours été très large. De droite comme de gauche, souligne Franck Chevalier, webmaster de HLM, le site de ses fans, basé dans l'Ardèche. Aujourd'hui, les plus jeunes le découvrent grâce à Louane, qui reprend ses chansons sur scène.» Même sa fidèle productrice, Rose Léandri, n'en revient pas. Ouverte le 15 mars, la billetterie est prise d'assaut. «On pouvait imaginer des ventes importantes mais là, je vends des monceaux de places, confie-t-elle. J'avais prévu 55 dates mais il y en aura bien plus. J'ai déjà ajouté des concerts à Bruxelles, à Rennes et à Lille.» Stéphane Loisy, son avocat, l'avait pressenti : «Renaud témoigne d'une véritable intégrité tant dans son analyse de vie et de ses contemporains que dans ses prises de position fortes et toujours sincères. C'est le dernier grand artiste qui garde un lien non tronqué avec une certaine réalité sociale en y apportant poésie, humanité et humour.»
Ce retour sur scène, comme le nouvel album, attendu le 8 avril, les fans ne l'espéraient plus. Depuis huit ans, rongé par la mélancolie, il avait cessé d'écrire. Déconnecté du monde réel, il passait ses journées à siffler du pastis, du vin, de la bière. Le soir, ses amis pleuraient en le raccompagnant. Ils craignaient pour sa vie. «D'un seul coup, en mai dernier, le miracle. L'inspiration lui est revenue », témoigne son agent historique, Bertrand de Labbey. Ce déclic, personne ne l'explique.
« Une fois décidé, il a tout fait comme il faut »
Bertrand de Labbey, son agent
L'animal est trop complexe. «C'est probablement dû à un ensemble de choses», estime Mourad Malki. L'indignation face à l'assassinat de Cabu, Wolinski et Tignous, ses copains de Charlie Hebdo. La peine qu'il infligeait à ses proches. L'orgueil face à ceux qui le disaient fini. La fatigue d'être mal en point. Qui sait? Cela devait bouillonner en lui. «Une fois décidé, il a tout fait comme il faut», souligne Bertrand de Labbey. Début mai, le chanteur écrit Ta batterieavec Grand Corps Malade. Fin mai, deux autres chansons sont prêtes. Début juin, il a huit titres, puis quatorze. Il veut enregistrer au plus vite. C'est d'autant plus facile qu'il finance ses albums. Sa maison de disques Warner ne s'occupe que de la distribution des CD. Encore fallait-il bien s'entourer.
Quand on part d'aussi loin, le retour est forcément difficile. Renaud avait besoin de quelqu'un qui ait de la patience et de la gentillesse. Qui le connaisse bien, aussi. Ce sera son guitariste et compositeur Michaël Ohayon. Début septembre, à La Closerie des Lilas, son QG parisien, Renaud est promu devant Nicola Sirkis, d'Indochine, et la ministre Najat Vallaud-Belkacem chevalier de l'Ordre de la Pléiade. Photos interdites: l'auteur de Morgane de toiest encore l'ombre de lui-même. Il doit entrer en clinique à Paris pour se guérir de l'alcool. Son ex-épouse Dominique et son frère David l'y attendent en vain. «Il était parti dans la nuit pour la Belgique», raconte David Séchan. Renaud s'installe avec ses musiciens à Bruxelles chez ICP, l'un des meilleurs studios européens. «Piscine, restaurant, billard, une collection de guitares… Tout est fait pour que les artistes puissent travailler en toute sérénité», témoigne le producteur Thomas Davidson Noton, qui veille sur son ami et prend soin de sa propriété à L'Isle-sur-la-Sorgue.
Communication maîtrisée
Au bout d'une semaine, Renaud se rend compte qu'il n'arrive à rien. Il est incapable de chanter. «John Hastry, le directeur d'ICP, connaissait une clinique près des studios. En quinze jours, mon frère était sevré», témoigne David Séchan. Dès lors, la communication est vissée car les enjeux financiers sont importants. Avec cet album, Warner a des chances de faire le «coup» de l'année. Renaud, lui, n'a pas besoin de revenir pour des raisons financières.
Entre son hommage aux victimes des attentats, place de la République, début janvier, et lundi dernier en Suisse, sa voix a fait de nets progrès
Auteur, compositeur, éditeur et producteur, il a vendu 20 millions d'albums en quarante ans. Outre les 300.000 euros que lui verserait la Sacem par an, Warner lui doit 30 % de royalties par album vendu. En décembre, l'album est terminé. Rose Léandri rejoint les garçons à Bruxelles : «Alors, la scène ?» Renaud: «OK. On y va.» Pas de chichis: six musiciens, pas de chœur ni de back-up vocal et Michaël Ohayon en directeur musical. Rose Léandri n'a plus qu'à réserver les Zénith.
Du jour au lendemain, son agenda ressemble à celui d'un ministre. Il réintègre son appartement près de Montparnasse. Lui qui a si longtemps vécu au-dessus de La Closerie des Lilas redevient un habitué du quartier. Il gère lui-même les visuels qui orneront son album et l'affiche de ses concerts. L'univers poétique du photographe Yann Orhan et du graphiste Jérôme Witz lui correspond. Rendez-vous est pris pour une séance de dix minutes chez lui, dans son salon. «Ses tatouages liés à l'univers de l'enfance comme Le Petit Prince et le prénom de son fils Malone m'ont marqué», raconte Yann Orhan. De fil en aiguille, le photographe a l'idée de le faire poser torse nu. Avec les mains croisées pour apporter de la douceur. À presque 64 ans, Renaud est touché de se voir si beau.
Électrisé par l'énergie du public
Fin janvier, Toujours debout, sa première chanson inédite depuis dix ans déclenche un million de vues sur YouTube en vingt-quatre heures. La machine marketing se met en marche. Le 7 février, il chante pour la première fois aux côtés d'I Muvrini au Zénith de Rouen. L'énergie du public l'électrise. «Il sort de scène excité comme un pou », s'amuse Mourad Malki. Le 2 mars, il reprend la plume pour Charlie Hebdo. Et raconte avec humour qu'il a «pris une branlée au Scrabble » par son petit Malone. Ce week-end, il chante à Bruxelles et à Liège avec I Muvrini. Fin mai, il présidera le rassemblement Harley Davidson à Gérardmer. «Renaud parrainera notre Bikeshow, un concours de beauté pour les motos », confie son ami biker et romancier, Henri Lœvenbruck.
Après, il lui restera à se remettre au sport, à travailler sa voix avec un professeur de chant. Et à se calmer sur la cigarette. Entre son hommage aux victimes des attentats, place de la République, début janvier, et lundi dernier en Suisse, sa voix a fait de nets progrès. Ce qui n'était pas difficile. «C'est un muscle, rappelle Rose Léandri. D'ici octobre, il l'aura consolidé.»

Avatar du membre
Saint Maïeul
Messages : 3903
Enregistré le : 11 févr. 2011, 19:01

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par Saint Maïeul »

Merci Théo111213
Banalyse :)

PatK
Messages : 1897
Enregistré le : 18 mars 2003, 15:50

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par PatK »

Sauf que la Marive c'etait dimanche et pas lundi. Toujours aussi brillants les journalistes !

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5734
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par Marie la Belge »

Franck Chevalier, webmaster de HLM, le site de ses fans, basé dans l'Ardèche.
Ça va, moi en plus de "webmaster du site HLM" j'étais devenue "présidente de son fan club" ;-)
Elle est sympa, Lena Lutaud. Article assez fouillé, non ? Faut que je relise tout ça !
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5734
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par Marie la Belge »

Et merci beaucoup Theo !
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

theo
Site Admin
Messages : 309
Enregistré le : 14 oct. 2014, 07:41

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par theo »

De rien. Je suis pas abonné au figaro mais j'ai une astuce pour récupérer les articles réservés aux abonnés.

Avatar du membre
monamipierrot
Messages : 194
Enregistré le : 01 oct. 2004, 21:30
Localisation : Après l'île Tahiti, voici l'ile de france

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par monamipierrot »

Chouette article, vous croyez qu'il prendra des cours de chant pour retravailler sa voix ?
Choisir c'est renoncer.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par Born X »

J'adore cette élégance si bourgeoise et toute en retenu du figaro dont on sent que ce journal voudrait dire du mal de Renaud et ressortir le vieux cliché moisit du " faux blouson noir vrai milliardaire" mais que c'est pas possible de le faire, du moins pas directement.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

two-suns
Messages : 39
Enregistré le : 13 mars 2016, 02:20

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par two-suns »

Oui, avec une grosse dame du Costa-Rica qui lui mettra la main sur l'épaule en lui disant d'attaquer directement sur la note et de ne pas l'attaquer par au-dessous... :mrgreen:
Vous faites mentir les miroirs !
Vous êtes puissants au point de vous refléter tels que vous êtes ?

Avatar du membre
ac2n
Messages : 3190
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par ac2n »

Marie la Belge a écrit :
Franck Chevalier, webmaster de HLM, le site de ses fans, basé dans l'Ardèche.
Ça va, moi en plus de "webmaster du site HLM" j'étais devenue "présidente de son fan club" ;-)
Elle est sympa, Lena Lutaud. Article assez fouillé, non ? Faut que je relise tout ça !

Quand j'vous dit que j'veux garder mon incognito ;)
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par Born X »

two-suns a écrit :Oui, avec une grosse dame du Costa-Rica qui lui mettra la main sur l'épaule en lui disant d'attaquer directement sur la note et de ne pas l'attaquer par au-dessous... :mrgreen:
La "grosse dame du Costa-Rica" elle a un nom!!!!!!!
Miroslava.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5734
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par Marie la Belge »

Publié sous forme d'article ici :
https://www.facebook.com/notes/le-hlm-d ... 0650463637

Image

Image
Photos Corentin Nathan/Panoramic 17 mars St Etienne
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1558
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: [presse]Articles autour de Renaud dans Le Figaro du 26/0

Message par Lilibellule »

"le contrat du siècle: 18 millions de francs d'avance et 30% de royalties"....je me demande qui sera assez faux-cul pour dire qu'il ou elle aurait refusé...ou qu'il y a un seul artiste qui refuserait...

Répondre