Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr »

Tord a écrit :
31 oct. 2017, 19:52
Pfiouuu. Y a eu plein de posts partout et tout.


Du coup je vais essayer de répondre en me souvenant de ce que j'ai lu.

Myr : je comprends pas pourquoi tu veux absolument séparer harcèlement (sexuel ou non d'ailleurs) avec l'amour. Quand dans un couple, y en a un qui part, ça arrive que l'autre le harcèle pour qu'il revienne.
Le harcèlement sexuel est une chose qui existe, qui est définit par la loi, et c'est l'objet de ce topic. Indiqué dans le tître et le premier post.
Le cas que tu cites du couple qui se sépare, on est éventuellement dans du harcèlement moral, mais ce n'est pas la même chose. Renseigne toi, tu verras ;-)
Ce qui ne veut pas dire qu'il n'existe pas de manipulation, emprise, perverssion narcissique dans certains couples. C'est juste pas le même sujet. Mais de toute façon : dans un couple, un manipulateur n'aime pas non plus, il fait croire qu'il aime et il utilise les sentiments de l'autre. Mais n'entrons pas là-dedans, c'est un autre sujet fleuve.
Tord a écrit :
31 oct. 2017, 19:52
Et puis avec Sophie, vous définissez le harcèlement sexuel (avec l'avocate aussi dans la vidéo) comme un acte à connotation sexuel qui porte atteinte à la personne. Moi je suis absolument d'accord sauf que ça revient à ce que je disais : dire à une femme dans la rue "vous êtes belle" c'est pour certaines un compliment et pour d'autres l'idée d'objectification avec un lien évidemment sexuel. D'ailleurs j'arrive pas à voir un compliment sur le physique autrement qu'avec une idée sexuelle derrière. Conscient ou inconscient d'ailleurs.
ça ne pourra pas être considéré comme du harcèlement si on dit une fois à une femme qu'elle est belle.
Et il existe des beautés sans connotation sexuelle, féminines ou masculines. Et OUI.
Tord a écrit :
31 oct. 2017, 19:52
Et puis là c'était ton exemple :
Myr a écrit :
29 oct. 2017, 15:39
Pour moi tant qu'elle dit un truc du style "peut-être", ça veut dire non pour une relation immédiatement mais oui à la séduction. ça n'est donc pas du harcèlement. ça le deviendrait s'il insistait dès qu'elle a dit non. Un peut-être n'est pas une absence de réponse, c'est quand même quelqu'un qui fait signe que oui ok, ça pourrait peut-être.
Si la fille n'avait pas voulu donner son tel, mais que le mec se l'était procuré par un autre moyen, si elle ne voulait pas le voir, mais qu'il l'attendait à la sortie de son travail, ça n'est pas un peut-être, mais un non, et donc oui s'il insiste, ça sera du harcèlement.

Je vois pas vraiment en quoi c'est si différent du cas de lucien (Yeah ! :-D) qui est loin d'être un cas isolé.
Oui c'était une invention pour trouver un cas de séduction assez banal qui n'est pas du harcèlement, même si la fille n'a pas dit clairement non. Pour tenter de comprendre de quoi tu parlais. Donc, Oui ou non ? parce que comme tu n'as pas répondu, je me suis dit que j'étais tombée à coté…
Tha_moumou a écrit :
31 oct. 2017, 19:39
Aïdos a écrit :
31 oct. 2017, 15:58
Oui, dénoncez, dénoncez, faites justice vous-même, au diable les tribunaux après tout, vive la loi de la rue, la seule vraie.
Moui enfin c'est pas comme si les tribunaux s'occupaient vraiment de ces choses-là. Déjà en matière de violences conjugales (ou parentales, je mets ça très exactement sur le même plan) ça classe à tout va, ça traîne à fond, et ça condamne mollement, alors pour qui est du harcèlement...

Loi de la rue contre loi de la rue, c'est équitable.
Clairement. Sur ce coup-là, la justice est à la rue :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Tout ça n'arrive pas pour rien.
Par contre il y a aussi des réflexions politiques pour que ça change concrètement, à plusieurs niveau (surveillance avec d'autres moyens que la police + justice).
Et comme dans l'écrasante majorité des cas, il n'y a pas de noms sont de donnés, on est même pas dans la délation, c'est même pas la question de se faire justice nous-même.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4365
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Hors-sujet
lucien a écrit :
31 oct. 2017, 18:33
Bon sang, j'avais fait un long message, avec des quote super bien faits et tout, de Myr, Moumou, Sophie (on aurait dit du Charlie Brown, tiens, je veux dire dans la forme) mais j'étais pas connecté, et il a disparu...Je pense que vous vous en foutez, mais bon ça fait chier!
Je te donne mon astuce si tu ne le fais pas déjà (comme des fois je laisse mon message , fait autre chose et y reviens, il a bien fallu que je trouve un truc pour que le message ne disparaisse pas au moment de poster). Je fais un copié-coller en milieu de message où quand je m'interromps puis un autre à la fin avant de cliquer pour poster. Si tu as oublié au moment d'un aperçu avant publication et qu'on te demande de te reconnecter, il me semble que tu peux encore faire machine arrière en faisant la flèche pour retourner à la page précédente puis tu fais un copier coller et si tout a disparu, il suffit de refaire une réponse avec le coller :)
Fifi brindacier, les réflexions des "têtes pleine d'eau" , il faut vite les oublier. J'ose espérer qu'il ne reflète que les pensées d'une minorité, mais il est vrai que certains pensent ainsi et qu'on ne peut guère espérer qu'ils changent :roll:
Tord a écrit :
31 oct. 2017, 19:52

Et puis avec Sophie, vous définissez le harcèlement sexuel (avec l'avocate aussi dans la vidéo) comme un acte à connotation sexuel qui porte atteinte à la personne. Moi je suis absolument d'accord sauf que ça revient à ce que je disais : dire à une femme dans la rue "vous êtes belle" c'est pour certaines un compliment et pour d'autres l'idée d'objectification avec un lien évidemment sexuel. D'ailleurs j'arrive pas à voir un compliment sur le physique autrement qu'avec une idée sexuelle derrière. Conscient ou inconscient d'ailleurs.
Myr a répondu et je suis d'accord avec sa réponse et j'ajouterai que même lorsqu'il y a une connotation sexuelle, ce n'est pas le problème. On peut avoir envie d'une relation sexuelle sans objectifier l'autre. Les femmes se sentent agressées , je pense, quand elles ont le sentiment d'être considérée comme un OBJET sexuel. Un objet, on ne lui demande pas son avis, comme un esclave quoi! Toute la différence est là. Si tu dis à une femme que tu la trouve jolie dans la rue et que vos yeux se sont croisés, voire qu'il y a eu un sourire, qu'il y a eu déjà un "échange" même simplement visuel, on peut penser qu'on est déjà dans une relation de sujet à sujet. Après elle risque d'être méfiante et si elle est souvent victime de harcèlement de rue, probablement qu'elle va avoir une réaction négative mais sinon, il est fort probable qu'elle le prendra comme un compliment puisqu'elle n'aura pas le sentiment que tu l'ignores en tant que personne, que tu ne tentes pas de la rabaisser à un rang inférieur au tien. Est-ce que cela te paraît plus clair ?
D'une certaine manière on peut dire que les hommes non harceleur subissent aussi les conséquences négatives des harceleurs puisque le harcèlement rend les femmes suspicieuses.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4469
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

Hors-sujet
(astuces notées, t'as raison Sophie, merci, je ferai plus gaffe la prochaine fois. Puis si ça me prend, je le referai, je me souviens tout de même de la teneur...)
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4365
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

J'ai envie de poser une question (Lucien , n'hésite pas quand même si tu as envie de reposter ton message évaporé ;) )
Est-ce que ceux qui ont participé à ce topic (hommes et femmes) ont le sentiment que leur regard sur le harcèlement sexuel est différent ?
Moi, j'ai le sentiment que les hommes qui se remettent en question sont ceux qui sont le moins à risques d'être harceleur, que beaucoup encore ne se sentent pas concernés (hommes ou femmes) et que c'est dommage car les chiffres montrent bien qu'on est tous concernés soit parce qu'on sera témoin soit proche d'une victime soit victime nous-même . Ce que je crois comprendre (et c'est à ce niveau que mon regard a un peu évolué) c'est que les hommes et les femmes ont encore besoin de beaucoup communiquer pour éviter certains cas de harcèlement , car l'intention dont parlaient certains (dd par exemple) n'y est pas nécessairement et pourtant.... les "maladresses" de certains (sur ce forum, il y en a eu par exemple) peuvent être assimilées à du harcèlement. Si on blesse quelqu'un par des propos des actes et qu'on nie son ressenti , qu'on le banalise, qu'on le discrédite, forcément on est sur le fil, alors qu'il suffit d'écouter et d'entendre pour qu'un éventuel malentendu soit levé. Après clairement, il ne faut pas se leurrer et certains ne seront jamais capables de faire ce travail même si la société évoluait suffisamment et que notre éducation tenait plus compte de ce problème et pour ceux-là, il faudra bien des "garde-fous", des dispositions juridiques.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Pierre de Calvingrad
Messages : 959
Enregistré le : 05 mai 2004, 08:23
Localisation : Calvingrad pardi !

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Pierre de Calvingrad »

Sophie du moulin a écrit :
03 nov. 2017, 22:07
J'ai envie de poser une question (Lucien , n'hésite pas quand même si tu as envie de reposter ton message évaporé ;) )
Est-ce que ceux qui ont participé à ce topic (hommes et femmes) ont le sentiment que leur regard sur le harcèlement sexuel est différent ?
Moi, j'ai le sentiment que les hommes qui se remettent en question sont ceux qui sont le moins à risques d'être harceleur, que beaucoup encore ne se sentent pas concernés (hommes ou femmes) et que c'est dommage car les chiffres montrent bien qu'on est tous concernés soit parce qu'on sera témoin soit proche d'une victime soit victime nous-même . Ce que je crois comprendre (et c'est à ce niveau que mon regard a un peu évolué) c'est que les hommes et les femmes ont encore besoin de beaucoup communiquer pour éviter certains cas de harcèlement , car l'intention dont parlaient certains (dd par exemple) n'y est pas nécessairement et pourtant.... les "maladresses" de certains (sur ce forum, il y en a eu par exemple) peuvent être assimilées à du harcèlement. Si on blesse quelqu'un par des propos des actes et qu'on nie son ressenti , qu'on le banalise, qu'on le discrédite, forcément on est sur le fil, alors qu'il suffit d'écouter et d'entendre pour qu'un éventuel malentendu soit levé. Après clairement, il ne faut pas se leurrer et certains ne seront jamais capables de faire ce travail même si la société évoluait suffisamment et que notre éducation tenait plus compte de ce problème et pour ceux-là, il faudra bien des "garde-fous", des dispositions juridiques.
Bien sûr que non.
Pas besoin de "révélation" pour que je reste et demeure un Ange

Pierre

P.S. Sur ce, je vais m'efforcer de la convaincre que l'herbe n'est sans doute pas plus verte ailleurs
(quoique, il ne doit sans doute pas y a avoir beaucoup d'endroits dans le Monde où le système de valeurs dominant est plus lamentable, désolant, non-durable, ... que dans le "Grand Genève").
"Il faudrait s'efforcer d'être heureux,
ne serait-ce que pour donner l'exemple"

Jacques Prévert

Pierre de Calvingrad
Messages : 959
Enregistré le : 05 mai 2004, 08:23
Localisation : Calvingrad pardi !

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Pierre de Calvingrad »

lucien a écrit :
30 oct. 2017, 21:20
(...) Mais la question peut s'inverser: un homme aurait il été capable d'une telle patience, d'un tel amour désintéressé? Et est ce qu'il n'aurait pas, de par le fait qu'il soit un homme, donné l'impression d'insister lourdement alors qu'a priori "non, c'était non"?
.../...
La réponse est "bien sûr" oui.
Et même sans presque pas insister du tout, bien au contraire
(simplement en la remerciant pour le passé et en lui souhaitant le meilleur pour le futur).

Sinon, je pense que femmes et hommes c'est du pareil ou même

[/
b]
"Il faudrait s'efforcer d'être heureux,
ne serait-ce que pour donner l'exemple"

Jacques Prévert

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr »

Sophie du moulin a écrit :
03 nov. 2017, 22:07
J'ai envie de poser une question (Lucien , n'hésite pas quand même si tu as envie de reposter ton message évaporé ;) )
Est-ce que ceux qui ont participé à ce topic (hommes et femmes) ont le sentiment que leur regard sur le harcèlement sexuel est différent ?
Moi, j'ai le sentiment que les hommes qui se remettent en question sont ceux qui sont le moins à risques d'être harceleur, que beaucoup encore ne se sentent pas concernés (hommes ou femmes) et que c'est dommage car les chiffres montrent bien qu'on est tous concernés soit parce qu'on sera témoin soit proche d'une victime soit victime nous-même . Ce que je crois comprendre (et c'est à ce niveau que mon regard a un peu évolué) c'est que les hommes et les femmes ont encore besoin de beaucoup communiquer pour éviter certains cas de harcèlement , car l'intention dont parlaient certains (dd par exemple) n'y est pas nécessairement et pourtant.... les "maladresses" de certains (sur ce forum, il y en a eu par exemple) peuvent être assimilées à du harcèlement. Si on blesse quelqu'un par des propos des actes et qu'on nie son ressenti , qu'on le banalise, qu'on le discrédite, forcément on est sur le fil, alors qu'il suffit d'écouter et d'entendre pour qu'un éventuel malentendu soit levé. Après clairement, il ne faut pas se leurrer et certains ne seront jamais capables de faire ce travail même si la société évoluait suffisamment et que notre éducation tenait plus compte de ce problème et pour ceux-là, il faudra bien des "garde-fous", des dispositions juridiques.
Pour répondre à ta queston :Non, mon regard sur le harcèlement sexuel n'est pas différent.

Et je suis entièrement avec ce message dans son ensemble.

Et je suis aussi d'accord avec ton avant dernier message, Sophie. et donc j'y reviens. Sur l'exemple du compliment dans la rue à un inconnu : C'est la façon d'aborder un être humain, de façon humaine, qui fait la différence entre harcèlement ou pas. Le vécu antérieur (comme il a été dit à de nombreuses reprises sur ce topic) de la personne abordée pourra en effet influencer sa réaction, quoi de bien normal ? Un être humain a des réactions, et parfois ce n'est pas celle qu'on espèrait en s'adressant à un inconnu dans la rue. Il se peut que la femme en ai rien à faire à ce moment-là du compliment, parce qu'elle a d'autres péoccupations, ou des problèmes à régler. Tout simplement. Et que c'est pas son premier problème sur le moment de savoir que untel ou untel la trouve belle ou pas belle. Des fois par contre elle peut apprécier. Mais il suffit à l'homme d'ouvrir ses yeux pour voir s'il faut lacher l'affaire tout de suite, une question de respect. Basique.
Mais c'est le jeu ! Et ce n'est pas ça qui détermine le harcèlement, mais bien la façon d'aborder.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4469
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

C'est un peu dommage de participer à une longue discussion comme celle ci, et de ne rien en retirer, Myr, non? Mais je ne suis pas trop surpris; tu as dit, ou laisser entendre à plusieurs reprises que ce topic n'était pas un débat, mais une somme d'informations en quelque sorte. Un peu comme si tu n'étais la que pour nous informer, nous expliquer, nous faire part de tes connaissances dans le domaine- qui sont indéniables. Mais visiblement pas pour apprendre de nouvelles choses, ou t'enrichir de l'expérience ou du vécu des autres. A moins que nous ne t'ayons vraiment rien apporté, en tous cas pas suffisamment pour faire bouger tes lignes... Enfin, je me trompe peut être, et de toute façon on fonctionne tous de manière différente, il n'y a pas de jugement...

En ce qui me concerne, et pour répondre à la question de Sophie, oui, mon regard a changé. D'abord parce que grâce aux témoignages, aux liens, aux vidéos partagés par tout le monde, je pense avoir une définition plus nette de ce qu'est le harcèlement (la répétition, la prise de pouvoir, le rabaissement de l'autre, la façon d'aborder quelqu'un...). Ensuite parce que, confronté aux zones d'incompréhension, j'ai été obligé d'aller chercher un peu partout (mais particulièrement sur internet) pour mieux définir ma pensée, la rendre plus accessible - aux autres, mais aussi à moi même. C'est la que je me suis aperçu, par exemple, que je n'étais pas du tout d'accord avec Moumou concernant les faits de harcèlement; ils sont quotidiens, au contraire et ne doivent surtout pas être banalisés (la fille de ma copine, 19 ans, et la mienne, 17 ans, peuvent témoigner de la fréquence de ces faits paraissant anodins, mais qui deviennent insupportables quand ils sont vécus de manière récurrente, ou, plus grave même si plus rare, de faits relativement lourds et très marquants car ils viennent d'adultes, qui proposent, par exemple, de les raccompagner alors qu'elles attendent tranquilos leur bus...Dur de démarrer comme ça une vie de jeune adulte qui découvre les relations hommes-femmes...). Ouais, on vit dans ce monde la... et encore, comme le rappelait justement Moumou, nous sommes en France, en Europe...
Quant à ce qui dépasse le harcèlement - agressions, tentatives de viol ou viols -, on connait tous dans notre entourage des femmes qui en ont été victimes. Et les statistiques vont aussi malheureusement dans ce sens. Carrément alarmant et gravissime.

D'autre part, et grâce aux témoignages plutôt courageux de Sophie et Myr, j'ai été conforté dans le fait qu'il faut absolument que la parole se libère, même si c'est à travers des #balanceenligne & co... Ce n'est peut être pas suffisant, voire glissant même, Aidos a raison, mais c'est un début de quelque chose qui mènera, faut espérer que ce ne soit pas un effet de mode, vers une prise de conscience, et par ricochet vers des dépôts de plainte, le contraire de la banalisation. Et les jeunes de maintenant, futurs adultes, devraient être touchés, et remettre en cause ces comportements de merde, ne pas les reproduire (j'ai entendu mes enfants en parler, ma fille dire à son petit frère alors qu'ils regardaient une émission qui traitait de ça: "écoute, c'est exactement ce que je te disais!"...).

Bref, c'est quand même cool des topics comme celui ci...
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Myr »

Même si ce n'était pas du tout le sens de mon message, et que je suis persuadée que Sophie l'a compris, nous sommes ce soir d'accord sur un point : j'ai mieux à faire ailleurs.
Merci Sophie d'avoir ouvert ce topic.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4469
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

Bon bon bon...
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Tord »

Myr a écrit :
31 oct. 2017, 20:21

ça ne pourra pas être considéré comme du harcèlement si on dit une fois à une femme qu'elle est belle.
Donc si je dis une fois à une femme qu'elle est bonne, c'est pas du harcèlement ? Ou alors si, parce que les 6 fois précédentes, elle a entendu la même chose. Et si tu rajoutes un autre gars qui va la voir pour lui dire qu'elle est belle, je vois pas pourquoi ça rentre pas dans la définition du harcèlement.

Et il existe des beautés sans connotation sexuelle, féminines ou masculines. Et OUI.

Bof.
Tord a écrit :
31 oct. 2017, 19:52
Et puis là c'était ton exemple :
Myr a écrit :
29 oct. 2017, 15:39
Pour moi tant qu'elle dit un truc du style "peut-être", ça veut dire non pour une relation immédiatement mais oui à la séduction. ça n'est donc pas du harcèlement. ça le deviendrait s'il insistait dès qu'elle a dit non. Un peut-être n'est pas une absence de réponse, c'est quand même quelqu'un qui fait signe que oui ok, ça pourrait peut-être.
Si la fille n'avait pas voulu donner son tel, mais que le mec se l'était procuré par un autre moyen, si elle ne voulait pas le voir, mais qu'il l'attendait à la sortie de son travail, ça n'est pas un peut-être, mais un non, et donc oui s'il insiste, ça sera du harcèlement.

Je vois pas vraiment en quoi c'est si différent du cas de lucien (Yeah ! :-D) qui est loin d'être un cas isolé.
Oui c'était une invention pour trouver un cas de séduction assez banal qui n'est pas du harcèlement, même si la fille n'a pas dit clairement non. Pour tenter de comprendre de quoi tu parlais. Donc, Oui ou non ? parce que comme tu n'as pas répondu, je me suis dit que j'étais tombée à coté…
Ben c'est un bon exemple mais dans la dernière partie de ton exemple, tu parles de quelqu'un qui insistes et tu décris ça comme du harcèlement. Le cas de lucien était ressemblant mais ça n'en était pas. Et je vois pas trop la différence en fait.
Sophie du moulin a écrit :Myr a répondu et je suis d'accord avec sa réponse et j'ajouterai que même lorsqu'il y a une connotation sexuelle, ce n'est pas le problème. On peut avoir envie d'une relation sexuelle sans objectifier l'autre. Les femmes se sentent agressées , je pense, quand elles ont le sentiment d'être considérée comme un OBJET sexuel. Un objet, on ne lui demande pas son avis, comme un esclave quoi! Toute la différence est là. Si tu dis à une femme que tu la trouve jolie dans la rue et que vos yeux se sont croisés, voire qu'il y a eu un sourire, qu'il y a eu déjà un "échange" même simplement visuel, on peut penser qu'on est déjà dans une relation de sujet à sujet. Après elle risque d'être méfiante et si elle est souvent victime de harcèlement de rue, probablement qu'elle va avoir une réaction négative mais sinon, il est fort probable qu'elle le prendra comme un compliment puisqu'elle n'aura pas le sentiment que tu l'ignores en tant que personne, que tu ne tentes pas de la rabaisser à un rang inférieur au tien. Est-ce que cela te paraît plus clair ?
D'une certaine manière on peut dire que les hommes non harceleur subissent aussi les conséquences négatives des harceleurs puisque le harcèlement rend les femmes suspicieuses.

Oui mais ça fait plusieurs fois que tu me parles de ça et je suis d'accord. Là où tu ne réponds pas, c'est quand je te donne l'exemple d'une femme à qui l'on dit "tu es belle" dans la rue et qui trouve qu'un compliment sur le physique, c'est la transformer en objet sexuel et donc ça la rabaisse. Elle va donc te dire que c'est du harcèlement sexuel parce que ça s'est fait à plusieurs reprises.

Sauf que pour d'autres femmes, c'est juste un compliment sympa. Donc à partir de ce moment là, il y a toujours un flou.


Et ça n'a aucun rapport mais c'est bientôt la rentrée... Pffffff.

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Tord »

Sophie du moulin a écrit :
03 nov. 2017, 22:07
Est-ce que ceux qui ont participé à ce topic (hommes et femmes) ont le sentiment que leur regard sur le harcèlement sexuel est différent ?
Non. Mais j'ai parcouru pas mal de forums qui parlent de ce sujet. Ça va de forums bien misogynes à des forums féministes modérés ou complètement à la masse.
Le truc que j'ai trouvé intéressant parce que compliqué à cerner, c'est justement ce dont je parle sur ce topic. Quand certaines femmes se sentent objectifiées par un compliment et le mette dans le lot du harcèlement, d'autres apprécient.

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Born X »

Tord a écrit :
04 nov. 2017, 21:35
Sophie du moulin a écrit :
03 nov. 2017, 22:07
Est-ce que ceux qui ont participé à ce topic (hommes et femmes) ont le sentiment que leur regard sur le harcèlement sexuel est différent ?
Non. Mais j'ai parcouru pas mal de forums qui parlent de ce sujet. Ça va de forums bien misogynes à des forums féministes modérés ou complètement à la masse.
Le truc que j'ai trouvé intéressant parce que compliqué à cerner, c'est justement ce dont je parle sur ce topic. Quand certaines femmes se sentent objectifiées par un compliment et le mette dans le lot du harcèlement, d'autres apprécient.
Mais comme tu peux pas savoir si la personne va apprécier ou bien le vivre comme une agression bah tu t'abstient.
Entre la personne chonchon deux minutes parce que personne lui a fait de compliment aujourd'hui et la personne qui va se taper une dépression parce que c'est la 276ème fois du mois qu'on la fait chier y'a pas photo.

Un peu comme quand moi je dit "connard"... c'est affectueux chez moi mais si je connaît pas la personne je vais éviter de lui dire parce que je sais pas comment la personne va le prendre.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
lucien
Messages : 4469
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

Tord a écrit :
04 nov. 2017, 21:35
Sophie du moulin a écrit :
03 nov. 2017, 22:07
Est-ce que ceux qui ont participé à ce topic (hommes et femmes) ont le sentiment que leur regard sur le harcèlement sexuel est différent ?
Non.
La aussi j'ai du mal à saisir. Les différents témoignages, le vécu des membres qui ont participé, leurs liens, etc. , tout ça ne t'a rien apporté? Tu es strictement le même avant et après la participation à ce topic? Bon ben je comprends pas...pas grave, hein, c'est pas la dernière fois.
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2422
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette »

Différents angles, différents points vue, des témoignages... Forcément, cela permet de se renforcer dans ses convictions, d'affiner certains points, d'y voir plus clair sur d'autres, de nuancer certaines situations. Je trouve bien aussi que la parole se libère, et qu'on puisse prendre le temps de discuter ici d'un sujet aussi sérieux.
Samuel Paty, un héro, tué par la haine et la connerie.

Répondre